Antioxydant combattre le vieillissement

Les produits antioxydants pour la peau peuvent lutter contre la vieillesse. Les antioxydants protègent l’individu des radicaux libres (il s’agit de cellules qui détériorent les autres cellules de l’organisme).
Pensez aux radicaux libres comme des molécules d’oxygène agressives dont l’intention est de détruire des cellules.

Combattre le vieillissement avec des produits antioxydants pour la peau.

Les antioxydants

Les produits antioxydants pour la peau peuvent lutter contre la vieillesse.

La publicité pour l’antioxydant est centrée sur les qualités du combat anti-âge et les effets bénéfiques que procurent les produits antioxydants sur la peau.
Bien que ces attributs soient avérés, l’implication de la science dans les antioxydants est plus importante que celle préconisée par le markéting.
Comprendre les antioxydants et en connaître les différentes variations peut améliorer la compréhension de cette science de la santé.

Les antioxydants protègent l’individu des radicaux libres (il s’agit de cellules qui détériorent les autres cellules de l’organisme).
Pensez aux radicaux libres comme des molécules d’oxygène agressives dont l’intention est de détruire des cellules.
Les radicaux libres sont parfois une partie naturelle du cycle de vie du corps humain, mais d’autres fois, ils sont créés par des éléments externes comme la pollution ou les médicaments.
Généralement, le corps a un bon équilibre entre radicaux libres et antioxydants, mais dans le cas de la vieillesse et également d’autres maladies, les radicaux libres sont plus nombreux que les antioxydants.

Les radicaux libres

Les radicaux libres fonctionnent de la même façon que le fait l’oxygène dans les lycées en chimie. Par exemple, le fer commence à rouiller et le caoutchouc perd de son rebondi à cause de l’oxygène, exactement comme le corps qui commence à prendre de l’âge en parti à cause des radicaux libres.
Afin de se protéger contre un excès de radicaux libres, un individu peut consommer ou s’appliquer des antioxydants.
Jusqu’à récemment, les scientifiques ont pensé que la peau ne pouvait pas absorber de vitamines, l’absorption étant donc possible uniquement au sein de l’organisme.
Cette croyance, cependant, a changé, et maintenant il y a des méthodes à la fois internes et d’actualité d’utiliser des antioxydants.

Les vitamines E et C : anti-oxydant naturel

Une manière simple de comprendre les deux façons d’utiliser des antioxydants est de regarder les étiquettes d’un flacon de lotion et d’un autre de multi vitamines.
Les deux étiquettes mentionneront probablement la vitamine E.
Lisez l’étiquette d’une crème anti-vieillissante de haute technologie : elle peut mentionner d’autres vitamines comme la vitamine A, ou une enzyme que l’organisme produit naturellement, Q10.
Ainsi, les antioxydants comme les vitamines peuvent être appliqués et ingérés.

Les vitamines E et C sont deux exemples d’antioxydants qui peuvent être à la fois appliqués et ingérés. La vitamine E est probablement l’antioxydant le mieux connu ; s’ajoute à cela le fait qu’il soit le plus puissant dans la famille de vitamines d’antioxydantes. Entre autres avantages, il prolonge la durée de vie des globules rouges. La vitamine C fonctionne bien avec d’autres antioxydants et remplit des fonctions communes à tous les antioxydants. L’utilisation quotidienne à la fois de vitamine E et C a longtemps suggéré ces vertus anti-âge puisque la vitamine C est connue pour parer aux rhumes et la vitamine E a toujours été appliquée aux coupures et cicatrices pour accélérer la guérison.
Des antioxydants alimentaires comme le grain de raisin, le jus de grenade et l’ail peuvent même être plus efficaces que les antioxydants à base de vitamines mentionnés ci-dessus. Par exemple, l’ail peut protéger des métaux dangereux comme le plomb ou le mercure. L’algue devient aussi un antioxydant bien connu, d’autant plus qu’elle est presque exactement composée comme le plasma du sang humain.

Comprendre le rôle des antioxydants (protection contre les radicaux libres) et sous quelles formes ils interviennent (vitamines et produits alimentaires) peut aider à guider un individu dans le choix d’un bon produit anti-âge.

les AHA : Alpha Hydroxy Acides

Un produit anti-vieillissant bien connu est l’acide alpha hydroxy (AHA).
Les AHA sont des antioxydants ; mais du fait de leurs avantages anti-âge, les scientifiques et les sociétés de soin de la peau ont commencé à fabriquer des AHA alors qu’on peut déjà les trouver « dans la nature ».

Dans la nature, on peut les trouver dans les fruits et le lait.
Cependant, en matière scientifique on les trouve dans de nombreuses crèmes et baumes.

Les AHAs sont utilisés pour garder la ligne et augmenter la fermeté et l’humidité de la peau. Malgré ces propriétés, la peau traitée devient plus sensible au soleil (50 % plus sensible), donc il est important d’utiliser une crème solaire en même temps que les AHA.

Une crème AHA peut être achetée dans n’importe quelle pharmacie ou supermarché, mais le degré d’acidité dans celle-ci (10 % ou moins) sera inférieur à celui contenu dans une crème prescrite par un dermatologue.
Les stations thermales qui offrent des peelings utilisent aussi des AHAS, ceux ci sont légèrement plus acides que ceux achetés en vente libre.

Hygiène de vie anti-âge au quotidien

Pour avoir une bonne routine anti-âge avec les produits anti-oxydants, comptez sur l’utilisation d’une variété d’antioxydants. Ingérez des produits alimentaires qui sont des antioxydants naturellement riches, comme les fruits, les légumes et les thés verts, mais n’éliminez pas les compléments de vitamine qui sont une bonne source d’antioxydants ordinaires. En effet, certains compléments de vitamine satisfont certains besoins, comme les cheveux, la peau et les ongles en incluant certaines combinaisons d’antioxydants et d’autres vitamines.

En plus des produits alimentaires, envisagez d’utiliser des crèmes antioxydantes et des lotions. Recherchez des ingrédients comme les vitamines A, B, C et E, l’enzyme Q10 et les AHAS. Si l’organisme est traité avec des antioxydants tant de l’intérieur que de l’extérieur, il commencera certainement à en récolter les fruits. Non seulement le teint et l’apparence s’amélioreront, mais les autres bienfaits des antioxydants sur la santé se produiront également.

mercredi 30 janvier 2008 , par Danielle Egarnès

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages