Le Ba Duan Gin ou les huit exercices de la soie

Appelé également les 8 pièces de Brocart, le Ba Duan Gin est un ancien exercice sur le Qi, développé au 13e siècle par un Maréchal chinois, Yeuh Fe. Il suffit de quinze minutes d’exercices par jour pour améliorer grandement et maintenir sa santé.

Le Ba Duan Gin : des exercices pour le bien-être

À l’origine, le Maréchal destinait le Ba Duan Gin à préparer ses troupes pour les batailles. Cet exercice soulageait leur anxiété tout en développant l’endurance et la résistance, la souplesse, la coordination avec un esprit clair et concentré. Le Ba Duan Gin a résisté à l’épreuve du temps. Et il prépare toujours ses adeptes à leurs batailles et leurs quêtes personnelles qui sont désormais le stress, la fatigue, la confusion... Cet enchaînement de plusieurs postures a pour but d’étirer, de fluidifier la circulation du QI et d’en augmenter sa présence dans le corps. En plus de l’enchaînement de ces postures, un travail important se fait dans le mouvement, la respiration et la visualisation. Cet exercice dont les applications sont assez générales permet de maintenir l’équilibre intérieur, prévenir d’éventuels problèmes de santé et de soulager en cas de troubles, de maladies ou blessures.

Le Ba Duan Gin est souvent appelé « les exercices de la soie » que les Chinois associent aux différents types de brocarts avec leur éclat et leur délicatesse ; la soie est symbole de longue et heureuse vie. Les différents exercices présentent de nombreux bienfaits. Ils facilitent la digestion, assouplissent les bras et les jambes, régularisent le fonctionnement des organes internes, améliorent la circulation sanguine, soulagent les maux d’estomac, préviennent la fièvre... Les exercices du Ban Duan Gin se pratiquent tous les jours dans le calme, un endroit aéré et de préférence le matin. Des vêtements amples et agréables sont conseillés pour la fluidité des mouvements. Il faut considérer ses exercices comme un massage du corps, prendre le temps de se détendre. Ces exercices sont parmi les plus pratiqués au monde.

Les huit exercices du Ba Duan Gin

Le premier exercice consiste à soutenir et pousser le ciel des deux mains : en position verticale, croisez les doigts, élevez les paumes vers le haut, abaissez les mains en Dan Tian et soulevez-les au-dessus de la tête en poussant le ciel. Pour le second exercice, soulevez les mains devant le corps, les paumes vers le haut, positionnez les bras comme si vous vouliez bander la corde d’un arc. Pour le troisième exercice, il faut lever le bras droit au-dessus de la tête, la paume vers le haut, poussez le ciel et poussez la terre avec la paume gauche. Le quatrième exercice consiste à lever les mains, paumes vers le haut, tourner en même temps la tête et la poitrine un peu vers l’arrière. Veillez à ne pas trop contracter la nuque.

Pour le cinquième exercice, placez les mains à l’intérieur du haut des cuisses et tournez l’ensemble du corps vers la gauche en pliant le coude gauche. À partir des hanches et en gardant le dos droit, effectuez un mouvement de rotation vers le bas en remontant du côté droit. Le sixième exercice consiste à incliner le corps vers l’avant, à partir des hanches, en gardant le dos droit et venir saisir les pieds en exerçant une forte pression dans la région du « yong quan. » Le septième exercice consiste à fermer le poing, à étendre le poing droit lentement en augmentant petit à petit la force. Le regard doit suivre le poing en étant bien concentré. Pour le huitième exercice, soulevez les talons du sol au maximum et poussez les paumes vers le bas, les bras tendus de chaque côté du corps. Laissez retomber les talons lourdement en laissant vibrer le corps. Les exercices de 4 à 8 sont interdits aux femmes enceintes.

jeudi 10 juin 2010 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages