L’EMDR, une nouvelle méthode pour apprendre à faire face à son passé

Souvent, le subconscient d’un individu renferme des souvenirs, datant d’évènements vécus. Quelquefois, il arrive que son cerveau ne parvienne pas à accepter ces souvenirs, menaçant son équilibre psychologique. L’EMDR est une thérapie émergente visant à traiter les patients atteints de tels traumatismes.

Notion de traumatisme et avènement de l’EMDR

Est appelée traumatisme une suite de perturbations psychologiques causées par un ou plusieurs chocs émotionnels. Si le souvenir rappelant le choc est rejeté par le patient, celui-ci demeure ancré dans son subconscient et refait régulièrement surface dans son quotidien. Avant d’envisager une quelconque évolution, le patient sera amené à surmonter ses propres peurs. Bien qu’elles puissent être traitées de multiples manières, les situations de déprime, de paranoïa et autres problèmes sociaux provoquent un important déséquilibre.

Au fil de l’évolution de la psychologie, différentes théories et thérapies ont vu le jour, leur vocation étant souvent de traiter le maximum de maladies psychiques, telles que les traumatismes et les états post-traumatiques. Thérapie récente, l’EMDR ou Eye Movement Desensitization a été initiée en 1987 par Francine Shopiro, une psychologue californienne. Ce n’est que sept ans après que l’Europe découvre cette thérapie miraculeuse, se démarquant des autres pratiques par l’absence de séances de psychanalyse et de médications.

Déroulement et application thérapeutique de l’EMDR

Littéralement, l’EMDR est une thérapie utilisant les mouvements oculaires de désensibilisation et de retraitement. L’EMDR consiste à adopter une approche physique des cas post-traumatiques. Si les patients extériorisent leurs souvenirs au début des séances, ces dernières visent à identifier les responsables du traumatisme. Dans le but de faire faire surmonter ces chocs par le sujet, on invite celui-ci à revivre les sensations douloureuses tout en lui faisant effectuer des mouvements de stimulation sensorielle.

Efficace neuf fois sur dix, l’EMDR est principalement utilisé dans les cas de stress post-traumatiques, la durée de la thérapie variant selon l’intensité du choc émotionnel. Ainsi, si le choc en question découle d’un seul et même évènement, au bout d’une séance, le patient sera apte à faire face à ses souvenirs. Lorsque les traumatismes sont plus importants, la thérapie peut s’étendre sur plusieurs années. Enfants, adolescents ou adultes, l’EMDR est une alternative qui s’offre à tous, l’objectif étant de diminuer, voire d’éliminer le stress et l’anxiété qui nuisent à l’équilibre de tout un chacun. Il convient de préciser que les cas de psychose ne peuvent être traités par cette méthode.

mardi 30 novembre 2010 , par Fanny Sylvestre - administratrice, La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages