L’huile essentielle de ravintsara

L’huile essentielle de ravintsara, encore peu connue, possède de nombreuses propriétés thérapeutiques. Elle est extraite à partir des feuilles de l’arbre du ravintsara, ou « Cinnamomum Camphora » par distillation.

Composition et propriétés

Le ravintsara ou « Cinnamomum camphora » est un arbre de la famille des Lauracées originaire de Madagascar. Pouvant atteindre une trentaine de mètres, l’arbre possède des feuilles assez épaisse, recouverte d’une fine couche de cire et présente des pétales blancs pendant sa floraison. L’extraction des essences des feuilles du ravintsara se fait par distillation complète à la vapeur d’eau pour obtenir un composant incolore, quoique très légèrement jaunâtre. Ce distillat est composé pour plus de la moitié d’eucalyptol et contient également des oxydes de terpène, d’alcool de terpène, de sesquiterpène et de cétone. L’arome de l’huile essentielle du ravintsara, frais, intense et légèrement camphré se rapproche de celui de l’eucalyptus. Le produit devient par ailleurs inflammable à 52 °C.

L’huile essentielle de ravintsara, quoique relativement peu connue, présente de nombreuses propriétés qui intéressent actuellement les chercheurs. Parmi celles-ci, citons ses propriétés tonique, neurotonique, énergisante, antivirale et microbicide. L’action antivirale est associée naturellement dans la plante à des composés qui favorisent les défenses immunitaires. Cette extraordinaire combinaison a pour vertu de stimuler les défenses naturelles de l’organisme, en le protégeant des virus et de guérir les infections bactériennes et virales. Cette huile possède en plus, de puissantes propriétés anti-inflammatoires, antiseptiques et expectorants et dégage les voies respiratoires lors des périodes de grippe ou de toux.

Indications et applications

L’huile présente plusieurs indications telles que la grippe, les bronchites, les rhinopharyngites, les refroidissements, la coqueluche, le zona, l’herpès labial et génital, la déficience immunitaire grave, l’insomnie, la dépression, l’angoisse, l’asthénie profonde, nerveuse et physique ou encore le drainage lymphatique. L’huile de ravintsra trouve ainsi son utilité pour soulager toute catégorie de personnes de tout âge. Les femmes se réjouissent de ses actions pour lutter contre la cellulite et la rétention d’eau, les sportifs ou les personnes âgées soigneront leur contracture musculaire et les douleurs au niveau des articulations.

Selon les applications, les modes de préparation diffèrent. Pour soulager les toux sèches par exemple, inhaler l’odeur de l’huile essentielle de ravintsara sur un mouchoir mélangé à deux gouttes d’huile végétale. Les toux grasses sont à traiter par fumigations. Mettez une ou deux gouttes d’huile sur la face interne du poignet et humez ainsi l’application en cas d’insomnie. Diluez à 5 à 10 % dans de l’huile végétale, l’huile de massage ou l’onction dermique à base d’huile essentielle de ravintsara soigne les cellulites, soulage les crampes musculaires ou les coups de fatigue. En cas de grippe, de rhume ou d’allergies, respirez l’huile au goulot du flacon ouvert pour dégager les voies respiratoires. Les sujets sensibles aux huiles essentielles utiliseront l’eau résiduelle de la distillation appelée eau florale en l’appliquant sur la peau, diluée avec de l’eau pure. Les contre-indications liées à cette huile concernent les femmes enceintes ainsi que pour les épileptiques et les allergiques.

mercredi 27 juillet 2011 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages