La Prévention Du Cholestérol

Le cholestérol on en parle, mais rappelons l’essentiel à savoir sur le bon ou le mauvais cholestérol.

La Prévention Du Cholestérol

On entendent souvent parler du cholestérol, le plus souvent associé à un caractère péjoratif, sans même le connaitre. Alors rappelons déjà ce que c’est.

Qu’est-ce que le cholestérol ?

Le cholestérol est une graisse, utile dans le fonctionnement de notre organisme, et produite en majorité par le foie (à plus de 65%). L’apport supplémentaire nous vient de notre alimentation. Il a plusieurs rôles : assouplit et tonifie la paroi des cellules, ou encore protection de notre organisme. Il existe ce qu’on appelle le « bon » cholestérol, et le « mauvais ». Le premier, appelé High Density Lipoprotein (HDL), est chargé de ramener l’excédent de cholestérol au foie qui l’élimine après transformation. Par contre, celui connu comme l’ennemi de beaucoup, le mauvais, est le Low Density Lipoprotein (LDL), est lui est chargé du transport du cholestérol produit par le foie vers toutes les cellules du corps. C’est lorsque ces dernières on un dysfonctionnement, que le taux de cholestérol alors présent dans le sang augmente. Celui-ci va alors s’accumuler dans le sang, et, de part sa nature chimique, va se souder sous formes d’espèces de « plaques » dans le sang, plaques qui auront tendance, à la longue, à obstruer les artères.

L’excès de cholestérol

Un excès de cholestérol dans le corps est le plus souvent causé par une alimentation trop riche en graisses saturées. Mais il a aussi été mis en évidence que d’autres causes pourraient être psychologiques (stress), génétiques, ou encore physiologiques (certaines maladies, notamment rénales, ou même certains traitements). Le danger, combiné à d’autres facteurs comme le tabac, l’alcool ou un fort indice de masse corporelle (IMC) augmentent considérablement les risques cardiovasculaires.

Agir contre le cholestérol

Il apparait donc que le seul moyen d’influence efficace soit d’agir sur nos habitudes alimentaires, notamment les quantités de graisse. La solution la plus simple est de recenser et consommer des graisses insaturées, présentes notamment dans les huiles, les poissons, ou encore les oléagineux. Ceux-ci sont principalement les Omega 3, Omega 6 et Omega 9.

Les premiers passent souvent pour les plus importants, car ils ne sont pas produit par le corps, donc viennent exclusivement des aliments, mais reste malheureusement assez rare dans la nutrition moderne. Les Omega 3 sont présents dans le poisson, le soja ou encore le colza. Les deux autres seront trouvés surtout dans le tournesol ou le maïs. Un équilibre nutritionnel acceptable requiert un rapport Omega 6 et 9 sur Omega 3 d’idéalement 5, mais c’est le dénominateur qui fait défaut aujourd’hui, contrairement au numérateur.

Conseil pour réduire le taux de cholestrol

Enfin, entre autres conseils comme une activité sportive régulière pour brûler les excédents de graisse, les fruits et légumes sont un excellent moyens de réduire son taux de cholestérol. Tout d’abord, ce sont des aliments efficacement pauvres en matières grasses et en calories. Ils ont donc l’avantage de rassasier sans surcharger l’organisme.

Ensuite, ils sont garants de micronutriments, comme les vitamines et minéraux, ou autres oligo-éléments nécessaires à notre métabolisme. De plus, et c’est le plus important, ils contiennent des antioxydants, qui en empêchent l’oxydation du cholestérol, opération nécessaire à la formation des plaques.


vendredi 4 janvier 2008 , par Fabrice S.

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages