La coloration - cheveux blancs

Pourquoi les cheveux deviennent-ils blancs ? La coloration permet de palier à ce phénomène, voici quelques conseils et information sur la coloration et les cheveux blancs.

La coloration- les cheveux blanc

La coloration est aujourd’hui dans tous les mœurs de la mode, et est même souvent, au même rang que le tatouage, un moyen d’afficher sa personnalité (appartenance ou non à un groupe, revendication d’une expression personnelle, ou désir de se rebeller). On parle même aujourd’hui de coloration à domicile, phénomène qui était pendant longtemps l’apanage exclusif des salons de coiffure.

Rappelons-nous déjà quelques bons conseils relatifs à cette pratique.

Tout d’abord il est conseillé de jauger la quantité de cheveux à colorer, et sa nature. Dans le cas par exemple des cheveux blancs, si ils représentent moins de 20% de votre masse capillaire, vous pourrez choisir des rinçages colorants, alors sans ammoniaque. Bref, mieux vaut faire une touche d’essai deux jours avant. De plus, sachez bien repérer la couleur que vous souhaitez, et la comparer avec celle de vos cheveux.

Pourquoi les cheveux deviennent blancs ?

Mais pourquoi les cheveux deviennent-ils blancs ? Ce phénomène, appelée la canitie, est encore aujourd’hui malheureusement pour nous une énigme scientifique. Il a été avancé des causes génétiques, d’usure, ou encore il a été lié aux habitudes de vie ou d’environnement, ou encore alimentaires ! En ce qui concerne notre sujet, ceux-ci sont moins faciles à colorer et à coiffer même.

Pour expliquer simplement, nos cheveux ont deux bases de couleur à l’origine. Il y’a celle que nous qualifions tous les jours, et que nous classons en blond, châtain, etc. Il y’a aussi la couleur dite de base, qui elle « fixe » la première couleur. Elle va du rouge foncé, pour les cheveux aux teintes les plus sombres, au jaune clair pour les cheveux de l’ordre du blond platine. Ainsi, si vous avez par exemple une coloration naturelle noire, et voulez du blond, vous devez faire une décoloration au préalable. Du jaune clair que vous obtiendrez, vous pourrez faire une coloration blond clair ensuite. Ainsi pour déterminer votre coloration, si vous ne voulez pas dépasser deux tons plus clairs, optez pour l’oxydation. Au-delà, une décoloration est d’abord obligatoire.

Pensez aussi que tout comme la peinture, le dessin ou même la photo, le principe des couleurs (colorimétrie) s’applique aussi en matière de coloration. En manipulant et en mélangeant les couleurs primaires (bleu, rouge et jaune) et les couleurs secondaires (orange, violet et vert), on peut soit créer, soit annuler des couleurs.
Ceci met alors en évidence ce que l’on appelle « le fond de coloration ». Le Procédé de coloration est devenu, avec l’évolution technologique, assez simple. On prend déjà un décolorant, qu’on applique en premier sur les longueurs, jusqu’à obtention d’une teinte jaune par exemple, puis prolongez la manœuvre jusqu’aux racines pour réaliser le reflet souhaité. Après rinçage et lavage, diluer votre colorant dans très peu d’eau. Vous appliquez toujours sur les racines, pointes et longueurs, et laissez reposer environ 30 min. Puis il suffit de rincer, et de faire un shampoing. Pour votre prochaine opération, ne faites que les racines, laissez poser 20 min, puis allongez sur le reste (longueurs et pointes) pendant 10 min.

jeudi 17 janvier 2008 , par Fabrice S.

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages