La phytothérapie

La phytothérapie est la méthode qui consiste à traiter les maladies par les plantes, grâce à leurs vertus médicinales.

Les principes de la phytothérapie

Depuis toujours, la phytothérapie est très utilisée dans plusieurs Pays, surtout les pays en voie de développement. Il s’agit de traiter les maladies de façon traditionnelle en utilisant les différentes parties d’une plante : feuilles, racine, écorce, tige. Habituellement, il n’y a pas de consultation médicale ni de prescription . Outre le problème économique, la valeur culturelle fait que beaucoup de gens préfèrent la médecine traditionnelle, au détriment de la médecine moderne.

La phytothérapie est utilisée pour toutes les indications. A cet effet, les pharmacologues ont fait des études pour identifier les principes actifs des plantes médicinales afin de formaliser et standardiser leur fabrication et leur utilisation. Actuellement, on recense environ 2 000 plantes utilisées en phytothérapie.

Fabrication et utilisation de la phytothérapie

Selon le cas à traiter, la phytothérapie traditionnelle administre les plantes préparées en infusion, décoction, macération ou teinture alcoolique. Elles sont utilisées fraîches, mais la plupart du temps, elles sont asséchées pour éviter la putréfaction.

Elles peuvent également être réduites en poudre pour mieux les conserver, surtout si les plantes sont saisonnières ou difficiles à trouver. La poudre est macérée dans un mélange eau/alcool, du miel ou bien, elle est présentée sous forme de sachet, de gélule, de pommade ou de comprimé. Il faut respecter les méthodes de conservation et de préparation pour ne pas altérer les propriétés des plantes et pour maintenir l’intégralité des micronutriments et oligoéléments qui la composent.

Bon à savoir

Actuellement, le monde scientifique reconnaît les vertus des plantes médicinales. Ce qui ne signifie pas que la phytothérapie traditionnelle est inoffensive ! En effet, certaines plantes médicinales prises à l’état naturel brut sont toxiques et constituent un danger pour la santé De plus, on ne peut pas mesurer la dose qu’il faut, pouvant entraîner soit un surdosage, soit un dosage insuffisant. Dans les deux cas, c’est néfaste pour la santé

C’est pourquoi les plantes médicinales traditionnelles sont soumises à des réglémentations comme les médicaments : elles ne seront mises en circulation qu’après obtention d’ une autorisation de mise sur le marché délivrée par les autorités compétentes. Elles sont vendues en pharmacie et ne sont délivrées que sur prescription médicale. Il ne faut pas oublier que la prise simultanée de plantes médicinales et de médicaments peut entraîner une intéraction médicamenteuse pouvant entraîner l’apparition d’effets secondaires ou même d’accidents parfois graves.

mercredi 9 septembre 2009 , par Phytothérapie

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages