Manger sainement le règne du végétal

Dossier manger sainement. Le règne du végétal est à la mode, mais est-ce vraiment bon pour la santé ? Faut-il manger les aliments cuits ou crus...

Dossier : manger sainement

Le règle du végétal

Purifier son corps, laver son esprit, la chasse aux toxines est à la mode et fait la part belle aux fruits et légumes. Mais certaines méthodes si elles sont mal appliquées, peuvent mettre en péril notre équilibre alimentaire.
Vouloir se « purifier » est un grand classique, surtout après les fêtes, pour compenser les excès de table. Encore faut il ne pas le faire n’importe comment !

Dans toutes les civilisations, on a cru que les maladies apparaissaient parce que le corps s’empoisonnait avec des toxines. D’où cette recherche frénétique du nettoyage interne : faire du sport à midi, jeûner, vider ses intestins,,, On cherche la légèreté, la vertu. C’est aussi une façon de refuser l’hyperconsommation : pendant quelques jours, on ne veut plus rien manger. Pour s’alléger, la meilleures façon est de faire « maigre » : un dîner fruits, légumes, eau une fois par semaine. Supprimer les graisses, le sucre, la viande et les oeufs de temps en temps, cela ne peut faire que du bien, même aux enfants, et permet de prendre conscience de tout ce que l’on avale habituellement sans s’en rendre compte ! A l’inverse, jeûner ou faire une monodiète une journée entière voire, pire, plusieurs, peut désiquilibrer durablement le mode d’alimentation. Conseiller une cure détox à tout le monde est également une mauvaise idée. Par exemples, de nombreuses femmes sont déjà carencées en fer : est ce bien raisonnable de les inciter à ne pas manger de la viande qui en reste la meilleures source ?

La bonne dose de fruits et légumes

« mangez cinq fruits et légumes par jour » : ce message a été mal compris, car mal conçu.Cinq quoi ? Cinq artichauts ? Groseilles ? Une soupe ça compte pour 1 ? Et une cuillère de confiture ? Les industriels se sont engouffrés dans la brèche, ravis d’exploiter le filon en proposant de petites bouteilles de jus mélangés ou des biscuits à la confitur, arguant de leur caractère bénéfique pour la santé « puisqu’il y a des fruits ».
Ces abus doivent être dénoncé car l’image santé des fruits et légumes est trop souvent mise à toutes les sauces. Quand au fait de les trouver trop chers, il faut relativiser : après 1945, nous consacrions 1/3 de notre budget contre 12% aujourd’hui. Ce sont donc nos priorités qui ont changé. Nous achetons bien des objets beaucoup plus onéreux comme un portable multifonction que nous utilisons mal, mais qui nous donnent l’impression d’en avoir pour notre argent

Les aliments crus, sans cuisson : oui et non

Manger des crudités, dont les fruits, est une bonne idée. Vive les fibres, la vitamine c et les texture croquante si réjouissante pour le moral et les dents. Mais croire que l’aliment est meilleur cru, ça non. La cuisson permet de mieux assimiler les composés bénéfiques (protéines, lycopène,,,) rend les amidons des végétaux plus digestes et tue les bactéries. Le cru est réservé aux viandes les plus tendres, aux filets de poisson et aux végétaux les plus délicats.

mardi 8 janvier 2008 , par cristal

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages