Médecine douce, infos sur les médecines douces.

la médecine douce peut être courante, tolérée ou bien prohibée. Quoi qu’il en soit, elle reste toujours contestée par la médecine officielle, celle qui est fondée sur la méthode scientifique, bien que de nos jours, des médecins ont recours à ces techniques parallèles.

Il y a deux sortes de médecine : la médecine conventionnelle et la médecine non conventionnelle, appelée encore « médecine douce », « médecine naturelle », « médecine parallèle » ou « médecine holistique ».

Qu’est ce qu’on entend par « médecine douce » ?

Une médecine douce est une médecine qui aide le corps à guérir par lui-même grâce à des substances naturelles telles les plantes, les huiles essentielles, les aliments, les minéraux,…et suivant des techniques manuelles ancestrales et souvent empiriques.

Sa notoriété réside dans son efficacité indiscutable et dans le fait qu’elle apporte d’autres bienfaits à l’organisme : bien-être, beauté, équilibre, énergie, stimulation,…

Selon les lois en vigueur dans un pays, la médecine douce peut être courante, tolérée ou bien prohibée. Quoi qu’il en soit, elle reste toujours contestée par la médecine officielle, celle qui est fondée sur la méthode scientifique, bien que de nos jours, des médecins ont recours à ces techniques parallèles.

Les méthodes de la médecine douce

Suivant les outils et les substances utilisés pour les traitements, la médecine douce regroupe plusieurs techniques. Citons quelques unes :

- L’acupuncture : application d’aiguilles spéciales à certaines parties du corps pour réguler le flux énergétique.
- L’homéopathie : méthode par laquelle un patient est traité par administration d’une dose infime de substance, qui injectée chez une personne saine provoquerait les mêmes symptômes que ceux du patient.
- L’aromathérapie : traitement au moyen des huiles essentielles de plantes médicinales.
- La thalassothérapie : utilisation des milieux marins (eau de mer, algues, boues marines,…) pour les cures.
- La nutrithérapie : consiste à équilibrer l’alimentation par l’apport de nutriments (vitamines, oligo-éléments,…).
- L’oligothérapie : utilisation des oligo-éléments pour corriger les troubles métaboliques.
- L’héliothérapie : traitement médical par les rayonnements ultraviolets solaires.
- L’hypnose : technique de soin qui consiste à guérir un trouble par l’inconscient.
- La massothérapie : utilisation des bienfaits du massage à des fins thérapeutiques.
- La musicothérapie : traitement médical préconisant la musique comme remède.
- La réflexologie plantaire : consiste à masser les parties du pied pour avoir des résultats sur tout le corps.
- La phytothérapie : soins par les plantes médicinales.

En outre, il y a la magnétothérapie, la lithothérapie, la chromathérapie, la naturopathie, l’ostéopathie, le yoga, la macrobiotique, la kinothérapie, la gélothérapie, la diététique et encore tant d’autres.

Pour plus de sécurité et d’efficacité, consultez d’abord un médecin avant tout traitement, afin d’évaluer la gravité du trouble et les risques encourus.

lundi 8 décembre 2008 , par Fanny Sylvestre - administratrice

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages