L’aïkido, pour la canalisation de l’énergie

Mis au point par le Japonais Morihei Ueshiba dans les années 1930, l’aïkido est une discipline martiale de choix pour l’entretien de l’équilibre corps/esprit et de l’énergie vitale. Plus de détails.

L’aïkido, un art martial accessible à tout le monde

L’aïkido est un art martial permettant à la fois l’acquisition d’une technique efficace de self-défense et l’entretien du bien-être. Puisée d’anciennes formes d’arts martiaux telles que l’aikijutsu et le daito ryu ju-jitsu, la discipline est codifiée de manière à s’adapter aux attentes et exigences de la modernité. Le terme aïkido signifie littéralement « la voie de la concordance des énergies ». Rien que par cette expression, nous pouvons comprendre que la notion de communication est essentielle au cœur de la discipline. Elle est matière à développer la confiance en soi et l’ouverture à autrui. Ceci, puisque le travail en groupe est primordial en aïkido.

L’aïkido se pratique sous la direction d’un formateur confirmé. Les pratiquants s’habillent d’une tenue spéciale dénommée keikogi au cours de l’entrainement. Le pantalon large hakama est par contre réservé au formateur et aux pratiquants de niveau avancé. Lors de l’entrainement, les pratiquants apprennent les techniques de saisie et d’immobilisation articulaire. Ils apprennent également des techniques de déplacement, des techniques de blocage et d’esquive, des techniques de déséquilibre et d’immobilisation au sol. La mise en pratique des techniques avec un partenaire dédié est fréquente en aïkido. Art martial souple, mais très efficace en matière d’auto-défense, l’aïkido peut être pratiqué par tout le monde. Aucune restriction au niveau de l’âge.

L’aïkido, pour le développement de la faculté physique et mentale

Les assises théoriques de l’aïkido ont des fortes similarités avec le tai-chi chuan des Chinois. En se basant sur le mode de classification des arts martiaux en Chine, l’aïkido se situe à la lisière de l’interne et de l’externe. Contrairement au karaté, la discipline ne vise pas une destruction de l’adversaire. Elle consiste tout simplement à immobiliser ce dernier de façon à ce qu’il ne puisse plus renouveler ses attaques. Pour aboutir à cette fin, l’individu doit avoir un certain contrôle de ses émotions. En complément de l’entrainement physique, les exercices de respiration et l’apprentissage du maniement des armes blanches jouent un rôle majeur dans l’obtention d’une telle qualité.

En aïkido, l’interaction des énergies est omniprésente au cours d’une séance. Aussi, chaque élève doit apprendre à unir son énergie avec celle des autres avant d’apprendre à contrôler lui-même son énergie interne dénommée KI. Grâce à la pratique régulière de l’aïkido, l’individu apprend à harmoniser la circulation de cette énergie vitale dans son organisme et par là même, d’assurer un certain équilibre entre son corps et son esprit. L’aïkido développe la précision et la dextérité. Des qualités essentielles en cas d’agression dans les rues. Il procure de la sérénité et rend l’individu capable de garder son sang-froid, même en présence d’une situation difficile. À la fois physique et spirituel, l’art martial permet le développement personnel.

jeudi 17 février 2011 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages