L’Aikibudo : un art martial pour le développement personnel de l’homme

L’Aikibudo est une discipline martiale mettant l’accent sur le développement personnel de l’homme. Découvrez cet art martial issu de l’art guerrier des samouraïs de l’époque féodale au Japon.

Aikibudo : une philosophie de la vie

L’Aikibudo est une discipline martiale issue de l’Aiki-jujitsu des samouraïs de la lignée Takeda. Tandis que Morihei Ueshiba s’investit dans l’Aïkido après l’apprentissage de l’Aiki-jujitsu, Mochizuki Minoru est le maître le plus représentatif de cette discipline martiale du clan Takeda au milieu des années 90. Lors de son voyage en Europe, Mochizuki Minoru enseigne les bases de l’Aiki- jujitsu au Français Jim Alcheik. Malheureusement, celui–ci disparaît subitement au début des années 60. Dans son souci de perpétrer les techniques de l’Aiki-jujitsu en occident, Alain Floquet, ami et collaborateur d’Alcheik, décide de contacter Mochizuki Minoru. Il perfectionne ses techniques auprès de ce maître et fonde l’Aikibudo au début des années 80.
Aikibudo signifie littéralement « l’harmonie par la pratique martiale ». L’Aikibudo est par essence un art de développement personnel. Il vise le développement physique et mental des pratiquants. La discipline est très proche de l’Aïkido. Pourtant, elle n’est nullement une évolution de cet art martial créé par Morihei Ueshiba. Les deux styles ont seulement la même origine à savoir l’Aiki-jujitsu des Takeda. L’Aikibudo inclut des techniques de frappe, d’esquives, de saisies, d’immobilisation et de luxations. Il intègre également des techniques de maniement d’armes blanches.

L’Aikibudo en pratique

Grâce à Alain Floquet, l’Aikibudo est une discipline en plein essor en Europe et même dans le monde. En France, l’Aikibudo et l’Aïkido sont représentés par une même fédération. Lors d’une séance d’entraînement d’Aikibudo, les pratiquants apprennent les techniques de chute et de déplacement avant d’aborder les techniques de combat. La pratique avec partenaire est valorisée dans la discipline. Les armes blanches les plus utilisées dans l’Aikibudo sont le sabre, le bâton long et court, le tonfa, le nunchaku et le trident. Au-delà de l’enseignement technique, le formateur veille à ce que les pratiquants comprennent parfaitement la philosophie et l’éthique propre à cette discipline.
L’Aikibudo est un art martial permettant le développement physique et mental. Il développe l’agilité, le dynamisme et la précision. Il cultive la persévérance et le goût de l’effort. Il forge un mental d’acier et développe la confiance en soi. Il améliore les relations sociales grâce notamment à la fréquence des pratiques avec partenaire. L’art martial est également une excellente méthode de self défense en cas d’agressions ou de vol à la tire dans la rue. L’Aikibudo vise essentiellement le développement personnel. Il est la discipline martiale idéale pour ceux qui désirent préserver leur santé physique et mentale tout en se défoulant à travers la pratique sportive.

jeudi 15 octobre 2009 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages