Art martial - Aïkido - se défendre en utilisant la force de l’aversaire

L’Aïkido : un art martial orienté vers le développement physique et mental.
Art martial japonais fondé sur la maîtrise du mouvement, l’aikido continue à fasciner les amoureux des sports de combat en ce troisième millénaire. Lumière sur cette discipline à la fois esthétique et impressionnante.

L’Aïkido : les principes fondateurs de l’art martial

L’Aïkido est un art martial développé au Japon au milieu des années 1920. La parenté de la discipline est attribuée à Morihei Ueshiba, un spécialiste de jiu-jitsu japonais et de Kenjitsu. Depuis sa création à nos jours, l’Aïkido n’a jamais cessé de se répandre jusqu’à s’implanter dans les coins les plus reculés, aux quatre coins de la planète. Les français ont découvert l’Aïkido au début des années 50 grâce notamment à l’initiative du Maître Minoru Mochizuki, ami et frère d’armes de Morihei Ueshiba. Le maître fondateur de l’Aïkido s’est éteint en avril 1969 à l’âge de 86 ans.

L’engouement des sportifs pour l’Aïkido n’est pas le fruit du hasard. Il résulte du caractère esthétique et impressionnant des mouvements relatifs à l’art martial mais également de la noblesse de la philosophie qui est à sa base. L’Aïkido écarte toute forme d’agressivité et d’intolérance à l’endroit des assaillants. Le but n’est pas de nuire à l’adversaire mais plutôt de l’empêcher de nuire. Côté pratique, l’Aïkido inclut des techniques de déplacement, esquives, saisie, déséquilibre, et d’immobilisation au sol.

Pratique et bienfaits du Aïkido

Une séance typique d’Aïkido dure en moyenne deux heures. Les participants sont tenus de porter une tenue appelé keikogi lors de l’entraînement. L’hakama, large pantalon de couleur noire, est réservé aux aïkidokas hauts gradés. Les débutants commencent généralement par l’apprentissage des chutes avant d’enchaîner sur les techniques de déplacement et d’esquives. Une fois celles-ci acquises, ils peuvent apprendre les techniques de saisie, de frappe, d’immobilisation, de luxation et les techniques de maniement d’armes blanches. Les principes régissant l’art martial sont enseignées au début ou à la fin de chaque séance.

Plus qu’un art martial, l’Aïkido est un art de vivre. La discipline n’enseigne nullement l’art de tuer avec les mains mais plutôt l’art de vivre en harmonie avec les autres. Tout en apprenant des techniques de self-défense, les pratiquants découvrent leur potentialité physique et mentale mais aussi leurs limites. Grâce au travail à deux, les participants évacuent leur timidité et deviennent plus sociables. Ils apprennent à gérer leur agressivité et à cultiver la tolérance à l’égard d’autrui. Tout en améliorant leur façon d’être et de penser, ils se forgent également un corps robuste et en excellente santé.

vendredi 11 décembre 2009 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages