L’ail, pour une santé à toute épreuve

Consommé cru ou cuit, l’ail améliore le fonctionnement des organes internes et garantit la vitalité. Découvrez les caractéristiques de l’ail, plante bienfaisante pour l’homme.

Les composants nourrissants de l’ail

Plante monocotylédone, l’ail est grandement apprécié pour ses bulbes. Les gastronomess’en servent afin de rendre les plats qu’ils servent plus succulents, les diététiciens et les spécialistes de la médecine douce, pour l’entretien de la santé globale de l’homme. Les Chinois, les Égyptiens et les Grecs se sont déjà servi de l’ail, durant l’Antiquité, pour le traitement de différentes sortes de maladies. Au Moyen-âge, l’ail a été utilisé pour se prémunir des maladies infectieuses, mais également pour écarter les mauvais esprits.

L’ail est actuellement connu un peu partout dans le monde entier, notamment dans le domaine de la gastronomie. Au cœur de la médecine douce, il est utilisé comme remède à vertu préventive et curative. Il intègre entre autres des protéines, des fibres alimentaires, et des glucides. Il offre également du sélénium, du manganèse, du germanium, du zinc, du potassium… Sa vertu antibactérienne résulte essentiellement de sa forte teneur en allicine. Idéal pour les sportifs, l’ail intègre également dans ses composants nutritionnels le fer, le calcium et des vitamines.

L’ail dans l’entretien du mieux-être

Après de nombreuses recherches scientifiques, les phytothérapeutes confirment que l’ail a des vertus diurétiques, immunostimulantes, anti-infectieuses, antitumorales et antioxydantes. Il est indiqué dans la prévention et le traitement des maladies cardiaques et de l’hypertension artérielle. Il résout efficacement les problèmes liés à l’excès de cholestérol dans l’organisme et purifie le sang. L’ail est utilisé dans le traitement des tumeurs cancéreuses en phase de développement. Enfin, il est utilisé pour la désinfection des plaies, surtout lorsqu’il est décliné en huile essentielle.

Thérapeutique et naturelle, l’utilisation de l’ail nécessite quelques précautions. Il est ainsi déconseillé de consommer de l’ail lorsque vous prenez des médicaments anticoagulants. Ceci peut accroitre les risques d’hémophilie en cas de blessures, même minimes. La consommation de l’ail est aussi à surveiller chez les diabétiques. Le produit déséquilibre le taux de glucose dans le sang. Intégrez l’ail dans votre alimentation au quotidien. Mangez également une gousse d’ail une fois par semaine. Pour éviter l’haleine désagréable après la consommation d’ail, mâchez tout simplement un grain de café ou du chewing-gum.

lundi 22 novembre 2010 , par Articles santé beauté, Rédactrice en chef

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages