Quelle alimentation adopter pendant une chimiothérapie ?

Rien ne vaut une alimentation saine et équilibrée pour entretenir son état de santé. Et pourtant, il n’est pas toujours évident d’avaler quelque chose lorsqu’on est soumis à un traitement chimiothérapique. Quelques conseils pour faire face à ce combat.

Comment gérer les troubles de l’appétit pendant un traitement anticancéreux ?

De nombreuses personnes souffrant de cancer et suivant une chimiothérapie sont victimes d’un manque d’appétit, de nausées et de vomissements. Cela est en partie dû à l’utilisation des substances chimiques pendant le traitement, mais des facteurs socio-émotifs en sont également responsables.

En cas d’altération du goût (goût métallique et amer constant dans la bouche, acuité des perceptions gustatives réduite, absence de perception de saveur,…), relevez la saveur des aliments en utilisant du jus de citron ou de fines herbes (menthe, origan, basilic,…). Évitez également les aliments à forte odeur et trop piquants, trop salés ou vinaigrés (café, oignon, chou, moutarde, poivre, paprika, pâtés, marinades, saucissons,…). Une autre solution consiste aussi à remplacer le porc et le bœuf par d’autres aliments protéinés.

Selon la fréquence des nausées et/ou des vomissements chez le patient, il est possible d’obtenir un traitement anti-nauséeux. Autrement, pour y remédier, il est plus recommandé d’opter pour des aliments chauffés à basse température et lentement ou des aliments froids. Les aliments à fortes odeurs ainsi que les fritures sont également à éviter. Le fait de boire peut aussi beaucoup aider, seulement il est préférable de boire à petites gorgées en privilégiant les boissons gazeuses après un vomissement pour aider l’estomac à retrouver un peu de stabilité.

Enfin, pour ceux qui souffrent d’une perte d’appétit et dont les causes ne sont par toujours connues, il est recommandé de manger en petites quantités fréquemment dans la journée. Veillez à ce que votre nourriture soit riche en calories et en protéines (lait malté, beurre d’arachides, desserts à base d’œufs, fromage,…).

Conseils pratiques pour une bonne alimentation

Dans tous les cas, une bonne hygiène buccale est de mise. Petite astuce : rincez-vous la bouche avec de l’eau salée après chaque repas. L’hydratation est également très importante dans le processus. Si vous avez du mal à boire de l’eau plate, ajoutez-y un peu de jus de citron ou d’arôme. Mangez aux heures où l’envie vous prend. Évitez l’alcool et augmentez votre apport en protéines durant le traitement.

mercredi 24 avril 2013 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages