Santé des seniors : adoptez une bonne alimentation

Un problème de dénutrition ou de carence peut toujours s’avérer dangereux pour les personnes âgées. Une bonne alimentation contribue indéniablement à augmenter l’espérance de vie et à rester en bonne santé.

Principes d’une bonne alimentation

Les rations alimentaires doivent être stables et l’apport énergétique ne doit jamais être inférieur à 1500 kilocalories par jour. L’apport en protéines aide à la constitution de la masse musculaire et à la production d’anticorps. L’apport journalier doit être de l’ordre de 1 à 1,2 g par kilo, soit 3 à 4 produits laitiers, et 150 g de viande par jour. Il faut privilégier une alimentation suffisamment hydratante, riche en fruits et légumes. Pour cela, augmentez la quantité énergétique des aliments consommés.

L’apport en calcium conserve la masse osseuse et restreint sa diminution, prévenant ainsi l’ostéoporose. Pour une personne de plus de 65 ans, le besoin est élevé et chiffré à 1200 mg par jour. Le calcium contenu dans les produits laitiers est ingéré plus facilement par l’organisme. La vitamine D effectue une synthèse sous l’action des rayons de soleil afin de permettre au corps d’absorber le calcium. Il est essentiel d’augmenter l’apport en vitamine D en mangeant des foies de poisson, poissons gras, œufs, etc. Si besoin, un complément alimentaire peut s’avérer indispensable. L’activité physique est capitale pour stimuler la synthèse de l’os.

Précautions pour préserver une bonne alimentation

L’apport énergétique, l’apport en protéines, en calcium et en acides gras sont nécessaires à l’équilibre nutritif des seniors. Une éventuelle carence fragilise les défenses naturelles de l’organisme et le rend plus sensible aux troubles liés au vieillissement. La prise d’une trop grande quantité de médicaments avant les repas entraîne souvent une perte d’appétit, d’où une faible consommation d’aliments. Toutefois, une alimentation trop riche en protéines est à proscrire. Elle acidifie l’organisme, et ce dernier s’équilibre en récupérant du calcium au sein de la masse osseuse.

Le mot d’ordre est de proscrire les régimes après 70 ans. Après cet âge, les régimes restrictifs sont strictement interdits. Toute perte de poids non récupérée est néfaste et est souvent à l’origine d’un mauvais vieillissement. L’addition de petites pertes peut entraîner de nombreuses complications. Une pesée régulière et la mesure de la pression artérielle permettent de constater rapidement une perte de poids importante, et donc de réagit plus vite. Pour vivre en toute sérénité la vieillesse et rester en bonne santé le plus longtemps possible, avoir de bonnes habitudes alimentaires est essentiel.

samedi 5 février 2011 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages