Distinguer besoin et désir de manger pour une alimentation sans excès

Manger avec modération sans pour autant s’affamer et tout en se faisant plaisir, cela est possible. Si vous aviez la fâcheuse manie de ne pas pouvoir vous arrêter lorsque vous commencez un repas, avec ces quelques conseils, cette mauvaise habitude alimentaire ne sera plus qu’un souvenir.

Besoin et désir de manger, comment les distinguer ?

Une alimentation sans excès et sans privation repose sur la capacité de tout un chacun à pouvoir discerner le désir de manger du besoin de manger. Si la faim se définit en effet par ces deux sensations, besoin et envie de manger, manger avec modération demande que l’on sache distinguer ces deux ressentis corporels. Pour ce faire, il est important d’être à l’écoute de son corps, de son appétit.

Dans ce sens, réapprenez à ressentir la faim physiologique, c’est-à-dire le besoin de manger en évitant de consommer des aliments durant quatre heures. Cette petite expérience permettra non seulement de faire la distinction entre les deux sensations de faim, mais elle servira aussi aux personnes qui se nourrissent plus qu’il ne faut, en mangeant à l’avance par crainte d’un manque. Ce jeûne maîtrisé et voulu leur permettra en effet d’établir un rapport serein avec les aliments et d’arrêter les excès.

Prenez plaisir en mangeant à votre faim

Connaître son seuil de satiété est un point important pour pouvoir définir ses limites. Dans ce but, établissez un horaire fixe des repas et tenez-vous-y. Et pour mieux avoir conscience du processus de satiété, évitez les nouvelles saveurs dans votre assiette en privilégiant celles qui vous sont familières. Quelques jours vous suffiront seulement pour ressentir votre état de satiété et savoir quand s’arrêter. Prenez également le temps de manger et de savourer le goût des aliments.

Vous prendrez non seulement plaisir à déguster votre repas, mais en plus, à mesure que les goûts se succèdent, il arrive un moment où la volonté de s’arrêter survient, parce que la saveur est différente. En consacrant au moins 30 minutes pour un repas, vous permettez, d’autre part, à votre organisme de mieux saisir la sensation de satiété. Un repas trop vite expédié étant souvent la cause d’une suralimentation, pensez à faire de petites pauses et profitez des brèves attentes entre les plats pour analyser votre appétit : avez-vous toujours faim, ou avez-vous juste envie de manger ?

mercredi 8 février 2012 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages