Halte au grignotage !

Selon une étude récente, près de 2 Français sur 3 sont accros au grignotage. Le chocolat, les viennoiseries ainsi que les boissons sucrées arrivent en tête de liste en matière de grignotage. Néanmoins, manger entre les repas n’est pas bénéfique pour la santé, autant apprendre à s’en passer.

Le profil type du grignoteur

Près de 61% de la population française serait accro au grignotage, selon une enquête réalisée par Nutrinet. Près de 65% des femmes s’adonneraient au grignotage contre 57% des hommes. Les individus appartenant à une catégorie socioprofessionnelle défavorisée ainsi que les étudiants sont considérés comme les plus grands grignoteurs. Le grignotage est défini comme le fait de prendre des aliments à grande valeur calorique entre les 3 repas quotidiens. Les chefs d’entreprise, les artisans ainsi que les commerçants sont moins impliqués dans le fait de grignoter. Dans la catégorie de ceux qui s’adonnent à cela, on distingue ceux qui le font de manière occasionnelle et ceux qui le font régulièrement. Parmi les facteurs qui incitent à manger des aliments en dehors des repas quotidiens, l’étude reconnait l’abondance des aliments gras et sucrés sur le marché. En termes de valeur nutritionnelle, le grignotage apporterait jusqu’à 484 kcal à l’organisme, soit l’équivalent d’un véritable repas.

Comment s’en débarrasser ?

Le grignotage procurant des effets néfastes pour la santé, il s’avère nécessaire de s’en défaire. Généralement, ce sont surtout les personnes stressées, frustrées ou qui éprouvent un grand mal-être qui ont tendance à grignoter entre chaque repas. D’autres le font pour gagner plus d’énergie en cas de fatigue. Dans tous les cas, l’obésité est la première conséquence d’un tel acte. Viennent ensuite les problèmes dentaires. Afin de limiter les dégâts, on peut échanger les sucreries et autres viennoiseries contre des fruits, nettement moins riches en calories. De même, au lieu de prendre du soda, il est plus judicieux de boire du jus de fruits. Par ailleurs, au lieu de passer sa journée à grignoter, on peut programmer un vrai goûter en fin d’après-midi dans le but de soulager les petites faims. A ce moment, on privilégiera les laitages ainsi que les fruits. Pour oublier une envie irrésistible de manger ou grignoter, on peut toujours boire une tasse de thé. Mais bien sûr, tout commence par la volonté et la motivation.

jeudi 26 mai 2011 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages