Les arts martiaux artistiques

Depuis la fin du XXe siècle, les arts martiaux artistiques commencent à connaître une certaine expansion lors des démonstrations d’arts martiaux. Plus de détails sur ces nouvelles disciplines prônant l’esthétisme et le goût de l’effort.

La naissance des arts martiaux artistiques

L’expression « arts martiaux artistiques » est assez difficile à cerner même pour de nombreux spécialistes d’arts martiaux. Le terme fait même penser à une redondance dans la mesure où le terme « art » dans le mot « art martial » est encore renforcé par l’adjectif « artistique ». Ceci n’est cependant pas une erreur car le terme art martial ne fait exactement pas référence à la dimension artistique de la discipline. Un art martial est par essence une science de la guerre. En temps de guerre, le but ultime pour les pratiquants d’arts martiaux est de survivre. Ceci n’est possible que par une grande maîtrise des principes de l’art martial pratiqué. A la différence d’un sport de combat qui vise la performance physique et mentale, l’art martial est un chemin de vie, une philosophie de l’existence.
Le rajout de l’adjectif « artistique » à l’expression « arts martiaux » vise la mise en évidence de la dimension esthétique des mouvements propres aux arts martiaux. L’histoire des arts martiaux attribue la création des arts martiaux artistiques à la France au début du XIXe siècle. Les pratiquants de la savate de l’époque ont mis l’accent sur l’esthétique des mouvements afin d’inciter le public à mieux s’intéresser à la discipline. Après les Français, les Américains ont également misé sur le côté spectacle dans les années 70 pour faire la promotion des différentes formes d’arts martiaux pratiqués sur le continent. Depuis, les arts martiaux artistiques sont devenus incontournables lors des spectacles d’arts martiaux de grande envergure dans le monde.

Les différentes formes d’arts martiaux artistiques

Même si les arts martiaux se centrent essentiellement sur la maîtrise de soi et la maîtrise des techniques de combat, le côté artistique a toujours été présent en filigrane dans les mouvements techniques. Les différentes formes de kung-fu chinois présentent des mouvements techniques très esthétiques imitant ceux des animaux au combat. La capoeira des Brésiliens est également d’une beauté rarissime même si le côté esthétique n’est qu’une manière de dissimuler les techniques de combat redoutables de l’art martial. Les arts martiaux artistiques puisent leurs principes des arts martiaux déjà existants. Parmi ces disciplines, nous pouvons citer les katas artistiques, les tricks ou encore le maniement d’armes blanches comme le nunchaku ou le bâton long.
Il faut savoir que tous les arts martiaux peuvent se décliner en arts martiaux artistiques dans la mesure où les pratiquants mettent l’accent sur la beauté des techniques lors d’une démonstration. Dans les compétions d’arts martiaux artistiques, la victoire est conditionnée par la beauté, la précision mais aussi la difficulté des mouvements techniques exécutés. Les arts martiaux artistiques développent l’esprit de dépassement chez les pratiquants. Ils deviennent plus soucieux de leurs performances techniques et leur capacité à ébahir les spectateurs. Cette volonté de mieux faire les incite à s’investir davantage dans les disciplines qu’ils pratiquent et par là même entretenir la santé de leur corps et de leur esprit.

lundi 19 octobre 2009 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages