Arts martiaux : les femmes sont de plus en plus nombreuses à s’y mettre

La pratique d’un art martial s’harmonise parfaitement avec la féminité. Au palmarès des disciplines considérées comme hautement féminines vient en tête l’aïkido. La grâce et la souplesse s’obtiennent également avec d’autres techniques.

Mieux connaître son corps grâce aux arts martiaux

D’emblée, pratiquer une discipline sportive, quelle qu’elle soit, fournit déjà l’avantage de mieux connaître son corps. En apprenant différents mouvements, leur maîtrise progressive fournit du plaisir et énormément d’estime de soi. Par ailleurs, les arts martiaux apportent un équilibre certain, puisqu’ils allient activité physique et concentration. L’aïkido présente la particularité de ne nécessiter aucune force particulière. Cette discipline, recommandée aux femmes, se base sur la force de "l’adversaire". Le travail effectué durant les entraînements consiste à renforcer la souplesse des membres et du corps. Aucun combat proprement dit n’a lieu. De plus, la tenue pour l’entraînement d’aïkido est jolie : blanc en haut et noir en bas, un pantalon ample appelé hakama et qui permet de glisser en douceur sur le tatami. Absolument féminin !

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à prendre contact avec la fédération française d’aïkido aïkibudo et affinitaires (FFAAA) : Tél. 01 43 48 22 22

Femmes et arts martiaux : le self défense en plus

Bien qu’il n’y ait pas de combat ni de compétition, l’aïkido permet de se défendre. Les exercices, assimilables à des chorégraphies, comportent des simulations d’attaques. Il n’est pas question de frapper l’adversaire : tout est esquive et utilisation du propre élan de celui-ci. Lors de démonstrations publiques, la grâce des mouvements séduit constamment. Outre l’aïkido, d’autres disciplines martiales sont plébiscitées par les femmes. Le tai chi chuan, le karaté, le judo, par exemple, comptent de nombreuses adeptes. Ces deux dernières techniques exigent de la force et du souffle. Recommandé à celles qui veulent se dépenser, et participer à des compétitions ! Si le judo et le karaté sont connus depuis assez longtemps, le tai chi chuan s’est développé plus récemment en France et en occident. La vitalité des Chinois âgés, pratiquant leurs exercices matinaux, prouve les bienfaits de cet art. Respiration, assouplissement, et concentration constituent entre autres les principes du tai chi chuan ;

mardi 13 septembre 2011 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages