Ayurveda : que signifient les 3 Doshas ?

L’Ayurveda est une philosophie indienne basée sur cinq éléments répartis en trois forces dynamiques appelées les Doshas. Les trois Doshas s’entremêlent et harmonisent la vie de chaque individu. Les détails dans cet article.

Les 3 Doshas

Il s’agit des trois forces biologiques essentielles à l’évolution et au développement de chaque individu : ses pensées, sa conception de la vie, sa façon de réagir et aussi de déclencher les maladies. Les 3 Doshas de l’Ayurveda sont appelés Kapha, Pitta et Vata. Le Dosha dominant constitue les caractéristiques principales d’une personne. Il aide le thérapeute à orienter son intervention pour harmoniser la vie et éliminer le problème à la base.

Vata

Associé essentiellement à la combinaison de l’Ether et de l’Air, il désigne une mobilité et une vitesse extrême. Maître des fonctions physiques et organiques de l’homme en général, cette force gère le mouvement, le souffle, l’énergie, les cinq sens et le système nerveux de l’individu. Trop de mouvements (trop de vata) peuvent ainsi perturber l’organisme et provoquer des maux, comme l’hypertension, l’atonie, l’irritation nerveuse ou la constipation. Les points d’intervention pour calmer le Vata sont situés dans les os, le colon, les oreilles, les cuisses et les hanches.

Pitta

Composé de deux forces opposées, l’eau et le feu, il invite à la transformation. Deux forces qui désignent deux éléments fondamentaux de l’organisme, à savoir nourriture et les hormones qui normalisent le métabolisme humain. Un excès de pitta peut causer des déséquilibres hormonaux, un ulcère et des irritations cutanées. Son premier site dans le corps est la lymphe, l’intestin grêle, le sang, les yeux, l’estomac, les glandes sébacées et la sueur.

Kapha

Composée de deux éléments, l’eau et la terre, cette énergie est à la base de la formation des cellules qui génèrent les organes, et les fluides qui en assurent la protection et le développement. Il se situe principalement dans le tissu adipeux, la poitrine, la lymphe, la gorge, les côtes, la tête, le pancréas, l’estomac et le nez. L’excès de kapha provoque des congestions dans le côlon et les poumons, une mucosité extrême et l’obstruction des sinus.

mardi 16 septembre 2014 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages