Le tai-chi pour une bonne santé

Le tai-chi est art martial chinois. En Occident, le tai-chi est une forme de gymnastique pratiquée pour ses vertus bénéfiques pour la santé.

Petites histoires du tai-chi

Art martial dit interne, le tai-chi se traduit littéralement par « boxe de l’ombre » du fait de l’impression de combat avec une ombre que donne le pratiquant. Si l’on considère ses influences taoïstes, il peut être aussi appelé « la boxe de l’éternelle jeunesse », l’immortalité étant une constante et le but ultime de la philosophie taoïste. Les mouvements, inventés et développés par des moines guerriers taoïstes, se pratiquent le plus souvent à mains nues et ont un côté martial : esquives, parades, coups ou saisies et sont énergétiques. Vers 500 av J-C, les premiers philosophes taoïstes pratiquaient le wu-wei-wu, « agir-sans-agir », discipline physique très proche du tai-chi.

Le tao te king, livre de base du taoïsme, a inspiré ce mélange de philosophie et de techniques physiques. Selon certains, l’invention du tai-chi serait l’œuvre de Zhang Sanfeng, à la fin de la dynastie Song (960-1279). Ce taoïste légendaire créa l’école intérieure et s’installa dans le temple de Wudang Shan pour transmettre son art. L’association chinoise de Wushu attribue quant à elle, une grande place au maître Wang Zongyue dans l’élaboration et le développement de la théorie et des techniques du tai-chi sous la dynastie Qing (1644-1911). D’autres chercheurs font référence à Chen Wangting, maître de boxe chen dont sont héritières les écoles contemporaines de tai chi.

Les vertus du tai-chi

Depuis, le tai-chi est connu comme une discipline apportant santé et longévité, pratique dans la médecine chinoise. Il joue notamment un rôle préventif en facilitant la circulation de l’énergie corporelle au sein de l’organisme. Selon la médecine traditionnelle chinoise, le blocage de cette énergie, le chi, est une cause de pathologie. Si les vertus de la pratique restent encore peu élucidées en Occident, elles sont néanmoins réelles d’autant plus qu’elle est très accessible à tous. Chez les jeunes, le tai-chi est utilisé pour l’éveil corporel. À travers l’enchainement de mouvement, souplesse, coordination de mouvement ainsi que le dynamisme sont étudiés.

Les techniques respiratoires et les enchainements lents et souples favorisent un état de bienfaisante relaxation. Pratiquer le tai-chi est sans conteste une méthode très efficace pour lutter contre le stress. Beaucoup affirment par ailleurs que cela renforcerait le système immunitaire. D’autres bienfaits sont attribués à la pratique de cet art ancestral notamment la réduction de chute, l’amélioration de l’équilibre chez les personnes âgées, le contrôle de l’hypertension et la diminution des risques de maladies cardiovasculaires. Pratiquer régulièrement le tai-chi permet une meilleure circulation de l’énergie, de la mobiliser et de l’utiliser à son gré pour se détendre, se recentrer ou se détendre.

lundi 29 août 2011 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages