Les bienfaits d’une bonne respiration pour se détendre

La respiration est un réflexe naturel. Pourtant, nous respirons mal en général, alors que bien respirer est la solution la plus simple pour vaincre le stress, la fatigue ou la nervosité.

Principes d’une bonne respiration

En général, quand nous respirons, nous n’utilisons pas au maximum notre capacité pulmonaire, mais juste le tiers. Le renouvellement de l’air situé dans la partie inférieure du poumon ne s’effectue pas correctement dans l’organisme. Le gaz carbonique et les toxines s’accumulent, et le corps fonctionne au ralenti. De cette mauvaise oxygénation résulte la fatigue, la difficulté à se concentrer et des tensions intérieures.

Une bonne respiration doit être complète et bien rythmée. Ce qui est impossible si la cage thoracique est comprimée. Pour qu’elle puisse se dilater librement, évitez d’avoir le dos vouté. Adoptez des positions qui dégagent le thorax. Debout, allongé ou assis, gardez toujours le dos droit. Posez les mains sur les cuisses, les pieds bien à plat sur le sol et la tête relevée, tirez les épaules vers l’arrière.

Une bonne respiration pour dégager la fatigue et les tensions

Si vous vous sentez embrumé, peu concentré, cela signifie que votre corps vous envoie des signes : il a besoin de s’oxygéner. Pour retrouver instantanément votre énergie, pratiquez une respiration thoracique. Inspirez par le nez et dilatez au maximum la cage thoracique. Gardez l’air dans les poumons pendant dix secondes. C’est le temps qu’il faut à l’organisme pour absorber l’air. Expirez doucement et recommencez. Faites cet exercice pendant deux minutes environ. Le mieux serait de la pratiquer à l’extérieur ou devant une fenêtre ouverte.

Dès que vous sentez que vous êtes tendu, envahi par le stress, respirez à fond afin de retrouver le calme et la sérénité. Pour favoriser la détente, allongez-vous. Une main sur le ventre et l’autre sur la poitrine, expirez à fond. Puis, inspirez lentement et faites rentrer l’air en gonflant le ventre. Continuez en remplissant à son tour la cage thoracique. Retenez votre respiration quelques secondes avant d’expulser l’air doucement par la bouche en vidant le ventre en premier, puis le thorax. Les effets bénéfiques de cette respiration abdominale se feront ressentir après quelques instants.

samedi 15 janvier 2011 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages