Les boissons énergisantes sont-elles efficaces pour se revigorer ?

Les boissons énergisantes attirent de plus en plus de consommateurs du fait de leur vertu revigorante. Elles sont sensées redonner de la force et de l’énergie après un effort intense ou pour pallier aux baisses de tonus. Sportifs, bureaucrates, écoliers… beaucoup se ruent dans les rayons des supermarchés ou chez le vendeur du coin pour s’en procurer. Sont-elles vraiment efficaces ? Quels pourraient être les effets secondaires ?

Boissons énergisantes : les avantages ne sont pas prouvés

Le premier avantage avancé par les différentes marques de boissons énergisantes est l’effet coup de fouet obtenu après leur ingurgitation. Elles sont sensées redonner de l’énergie aux personnes affaiblies, préparer les sportifs aux efforts intenses, aider à la concentration, bref, donner du tonus à la personne qui en boit. Ces boissons tonifiantes sont vendues partout, à la portée de tous, les consommateurs peuvent même s’en procurer dans les supermarchés. Cependant, des scientifiques du monde entier ont mené depuis de nombreuses années des études sur leurs réelles vertus, ou au contraire leurs méfaits. Et apparemment, la majorité des rapports semblent être en défaveur de ce type de boisson.

Si vous vous sentez frêle après une grande dépense d’énergie, ressentez le besoin de vous booster un peu pour votre travail ou voulez avoir une meilleure endurance, réfléchissez à deux fois avant de boire une boisson énergisante. Si les bienfaits des boissons énergisantes ne sont pas toujours clairement prouvés jusqu’à présent, les risques liés à leur consommation sont cependant déjà connus. Les scientifiques Canadiens se sont attelés à identifier les éventuels effets secondaires de ces boissons depuis 2005, tandis que les scientifiques français le font depuis 2008. Les résultats des études émettent des doutes quant à l’efficiacité réelle des composants contenus dans ces boissons.

Les boissons énergisantes nuisent à la santé.

Les composants contenus dans les boissons et qui provoquent le plus la polémique sont la Taurine et le Glucuronolactone. Dans le Red Bull commercialisé dans l’Hexagone depuis 2008, ces deux composants ont été retirés et remplacés par l’Arginine, un acide aminé. Si les boissons énergétiques sont spécialement conçues pour répondre à des besoins spécifiques chez les sportifs, les boissons énergisantes risquent d’acidifier l’organisme, ce qui pourrait en l’occurrence provoquer des tendinites. La caféine contenue en grande quantité dans ces types de boisson (80 g par canette) provoque en outre une déshydratation. Le calcium, le magnésium, le chlore, le sodium sont perdus par la suite par voie urinaire.

Mis à part le risque évident de troubles cardiovasculaires liés à la toxicité de la caféine, tels que le coma ou même la mort subite, la forte teneur en glucide de ces boissons (112g/l) peut aussi être nocive. Si le glucide est sensé redonner de l’énergie, il peut induire une hypoglycémie se traduisant par une fatigue générale et une contre performance. Selon l’AFSSA et l’EASA, les boissons énergisantes peuvent provoquer des troubles rénaux, neurotoxiques, thyroïdiens et comportementaux plus ou moins graves, tandis que les éventuels apports nutritionnels ne sont pas cités. Notamment, la Taurine provoquerait des troubles comportementaux si elle est consommée à forte dose, et le Glucuronolactone nuirait aux reins.

jeudi 14 janvier 2010 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages