La boxe thaïlandaise, un art martial spectaculaire

À la fois art martial et sport de combat, la boxe thaïlandaise est idéale pour le défoulement et l’entretien de la santé.

Les origines de la boxe thaïlandaise

La boxe thaïlandaise, également appelée boxe thaïe ou muay thaï, est un art martial mis au point au XVIe siècle par les nobles afin de repousser les Birmans. Au tout début, l’art martial a été l’exclusivité de l’armée thaïlandaise. Le roi Naresuan Le Grand, lui-même un boxeur de renom, a émis un décret selon lequel l’entrainement au muay thaï est une obligation pour chaque soldat de son armée. Parmi les soldats thaïlandais, Naï Khanom Tom est celui ayant le plus porté haut le fanion de la boxe thaïlandais. Capturé par les Birmans en 1767 puis obligé de participer à un tournoi organisé par ces derniers, il mit KO dix guerriers birmans, grâce uniquement à sa maitrise du muay thaï.

Ébloui par les prouesses de Naï Khanom Tom, le roi Birman Mangra le félicite tout en lui rendant sa liberté. Face à ce grand succès, le roi thaïlandais Pra Chao Seua décidé de ne plus faire de la boxe thaïlandaise l’exclusivité de l’armée. Aussi, la discipline est devenue un sport national au XVIIIe siècle. Les Thaïlandais, y compris les filles, commencent l’entrainement à la boxe thaïlandaise vers l’âge de 4 ans, voire moins. Divertissement de choix pour la population, la boxe thaïlandaise est appréciée des parieurs. Les touristes sont nombreux à se rendre à Thaïlande, rien que pour apprécier des combats de boxe thaïe au Ratchadamnoen Stadium ou encore au Lumphini Stadium.

La boxe thaïlandaise, un art martial complet

La boxe thaïlandaise est par essence un art martial. En raison de son aspect particulièrement spectaculaire, la discipline est aussi déclinée en sport de combat, en discipline de compétition. L’art martial s’aligne parmi les quatre grands types de boxe pieds/poings. Les combattants, dénommés nuak muay, ont le droit de frapper avec les poings, les pieds, les coudes et les genoux. Le combat se déroule en 5 rounds de 3 minutes. Avant le combat, les nuak muay exécutent la danse rituelle appelée ram muay, juste après le signe de respect envers leurs formateurs. Cette danse permet de s’échauffer, mais aussi d’impressionner le concurrent.

Le muay thaï est une boxe d’une richesse technique impressionnante. Dans la mesure où les coups peuvent venir de partout, les combattants se doivent d’être très vigilants lors d’un match. Il est toutefois interdit de frapper en bas de la ceinture, de mordre ou encore de crever les yeux de son adversaire avec les doigts. La victoire s’obtient par KO ou par comptage de points. Malgré son apparence plutôt violente, le muay thaï est accessible aux hommes, aux femmes et aux enfants de plus de 7 ans. Il améliore la force et l’endurance. Il permet d’affiner la silhouette. Il libère du stress. Il développe la combativité et la volonté d’entreprendre. Autre point important, pratiquer la boxe thaïlandaise ne signifie pas forcement devoir participer à des compétitions. Tout est en réalité question de choix.

mardi 22 février 2011 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages