Le cancer du sein en régression

Beaucoup de femmes sont atteintes par ce mal qui autrefois était parfois incurable. Il est difficile de se faire diagnostiquer un cancer du sein alors qu’on pense qu’on est en parfaite santé. Pourtant le cancer numéro un est en pure régression.

Le cancer du sein enfin en régression : explications

Beaucoup de femmes sont atteintes par ce mal qui autrefois était parfois incurable. Il est difficile de se faire diagnostiquer un cancer du sein alors qu’on pense qu’on est en parfaite santé. Pourtant le cancer numéro un est en pure régression. Certains spécialistes affirment que cette régression est due à la diminution des traitements hormonaux dits substitutifs.

Déceler le cancer du sein

Un matin vous vous levez et vous vous apprêtez à prendre votre douche, vous étalez votre gel douche et soudain vous sentez une sorte de boule sous votre sein. Le tout étant de bien déceler ce qu’il faut.
Il faut donc consulter votre médecin qui vous fera faire des examens adéquats. Il vous prescrira des visites chez un spécialiste pour voir votre problème plus en profondeur. Pourtant les statistiques affirment que le cancer est en large régression. Peut être serait-ce du aux traitements hormonaux substitutifs. C’est incroyable car ils sont moins prescrits et le cancer baisse.

Cancer du sein et troubles de la ménopause

On parle aussi des troubles de la ménopause qui seraient en cause. Les femmes doivent alors faire des visites régulières chez leur gynécologue pour une palpation. Pour les femmes qui ont de réels troubles de la ménopause entrainant des soucis familiaux, un mal être tout simplement, alors il faut en parler réellement à votre médecin gynécologue qui sera à même de voir avec vous si le traitement hormonal est bien ou non. Il ne faut pas prendre ces traitements à la légère.

Il y a aussi beaucoup de femmes qui se plaignent de bouffées de chaleurs importantes mais aussi de gros troubles de l’humeur. Le médecin leur prescrira tout ce qui est médecine douce, comme l’homéopathie, les phytoestrogènes, ou même l’aromathérapie. Ces traitements naturels peuvent les aider à passer le cap avec plus de facilités.

Conseils pour éviter les risques de cancer du sein

Beaucoup de médecins affirment que pour faire reculer d’avantage les cancers du sein, il est nécessaire d’avoir son premier enfant avant l’âge de 25 ans et d’allaiter au maximum son enfant pendant une durée minimum de six mois après la naissance de l’enfant. Cependant beaucoup de femmes ne peuvent avoir leur premier enfant qu’après s’être posées professionnellement. De plus il est difficile de pouvoir concilier l’allaitement et la réaction des politiques sociales. Il faudrait que les patrons puissent aider leur personnel féminin en leur offrant un congé supplémentaire pour leur permettre de pouvoir nourrir leur enfant elles même.

Les grossesses sont de plus en plus tardives, du moins c’est un constat en France qui doit être généralisé un peu partout en Europe. De nombreuses femmes ont maintenant leur premier enfant verse 40 ans. La grossesse devra être plus surveillée pour cette tranche d’âge, pour éviter toute complication et risques éventuels. Les difficultés de gagner sa vie sont un frein maintenant pour concevoir sereinement un enfant. Les sociétés ferment une par une, c’est un constat alarmant.

mercredi 26 mars 2008 , par Severine

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages