Comprendre la cleptomanie, l’addiction au vol

Se traduisant par un besoin compulsif de s’approprier des objets appartenant aux autres, la cleptomanie est une maladie souvent mal comprise. Lumière sur la cleptomanie.

Qu’est-ce que la cleptomanie ?

Le terme cleptomanie (ou kleptomanie) vient de l’association du mot grec « kleptês » qui signifie « voleur » et du latin « mania » qui peut être traduit par « folie », « habitude » ou encore « fureur ». La cleptomanie est un trouble compulsif qui pousse le sujet à voler des objets ne lui appartenant pas, non par nécessité mais plutôt pour le plaisir de passer à l’acte. Cette impulsion peut surgir à n’importe quel moment et à n’importe quel endroit, au supermarché comme dans une bijouterie ou chez un ami. Après le passage à l’acte, il peut ressentir des sentiments de culpabilité, une fois le plaisir de s’approprier l’objet passé.

Comment discerner un cleptomane d’un vrai voleur ?

On ne peut parler de cleptomane sans le comparer au voleur qui, lui aussi, s’approprie des objets qui ne lui appartiennent pas. Certes, plusieurs points diffèrent ces deux personnes dans la mesure où le voleur passe à l’acte pour des raisons économiques alors que le cleptomane vole pour le plaisir, d’ailleurs, il arrive souvent qu’il jette ou rende l’objet qu’il a volé à son propriétaire. En outre, une des grandes différences entre le cleptomane et le voleur, c’est que le premier agit spontanément tandis que le second prémédite son acte dans la plupart des cas.

Comment s’explique la cleptomanie ?

Jusqu’à maintenant, aucune étude n’a révélé les vraies origines de la cleptomanie. Cependant, au fil des cas, les psychologues ont suggéré des hypothèses selon lesquelles la cleptomanie aurait un rapport direct avec une frustration d’ordre sexuel. En effet, il a souvent été avancé que cette impulsion compenserait l’orgasme et le plaisir sexuel, sans doute venant du fait que l’adrénaline monte pendant l’acte avec la peur d’être pris la main dans le sac. D’un autre côté, certains spécialistes attribuent la cleptomanie à une enfance mal vécue qui pourrait être caractérisée par un abandon ou un manque d’attention. Enfin, le stress qui provient de la routine pourrait aussi expliquer la cleptomanie. Ainsi, en volant, le cleptomane met un peu de piquant dans sa vie, c’est justement ce sentiment d’excitation qui lui procure du plaisir.

Comment traiter la cleptomanie ?

Comme la maladie peut éventuellement provenir des facteurs psychologiques que nous avons évoqués plus haut, le meilleur remède consisterait à remonter aux origines de la cleptomanie. Pour cela, une thérapie avec un médecin spécialiste de la psychologie s’impose. D’autre part, au début de cette année 2009, des scientifiques de l’Université du Minnesota ont publié les résultats de leurs recherches à l’issue desquelles ils auraient trouvé un médicament pour guérir ce trouble compulsif.

mercredi 29 avril 2009 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages