La clown thérapie : régresser pour mieux avancer

La méthode clown thérapie est une méthode ludique, métaphorique, moderne, sécurisante, rigoureuse... Proche de la Gestalt, elle vise à débloquer, à avoir une attitude plus souple et plus libre. Suite à son entrée dans une troupe de théâtre « Les Clowns », la psychothérapeute Rosine Rochette a constaté que les acteurs peuvent tout se dire sans contrainte. Elle crée alors la clown thérapie en France.

La méthode clown thérapie : se retrouver de façon ludique

La méthode de clown thérapie a pour but de se défaire de sa timidité, de son stress, de ses peurs grâce aux techniques de créativité. Les exercices nous placent dans un état assez régressif mais permettent de retrouver nos qualités d’enfant. Le corps est libre, sans obstacle, sans complexe pour prendre conscience des habitudes et des gestes quotidiens. La méthode laisse libre cours à l’imagination, au travail de créativité, au rire, à la poésie. Proche du concept de la Gestalt, la clown thérapie invite à bouger son corps, à l’écouter, à prendre conscience de ses envies, de ses désirs. Cette méthode est un jeu où cette exploration se fait de façon amusante et dynamique.

La clown thérapie met en valeur la personne, son état, ses sentiments en mettant en équilibre le verbal et le non-verbal. C’est une méthode décalée car elle permet de décortiquer les gestes et les mouvements quotidiens par un travail d’exagération. Elle rassemble le corps et l’esprit, la raison et l’intuition, le rationnel pour retrouver la joie de vivre. Le contact est important, les relations interpersonnelles évoluent positivement. Parce qu’il a un côté enfantin, il provoque la curiosité et la spontanéité. Entre méthodes artistique et technique, il comprend une certaine méthodologie : la scène, le nez rouge, les regards au public, les entrées et sorties...

La méthode clown thérapie, tout un art

Selon la théorie de cette méthode, en chacun de nous sommeille un clown. Il s’agit donc de libérer ce clown de temps en temps pour chercher au plus profond de nous une voie dynamique et des talents personnels. Les objectifs généraux résident dans le rééquilibre du cerveau droit et gauche, d’alterner la méthode avec celle de la Gestalt-thérapie, de s’ouvrir au monde et aux autres, de mieux exister dans le regard de l’autre, de développer son sens de la créativité et son imaginaire, de prendre conscience du contact dans notre vie de tous les jours. Cette formation est possible pour évoluer dans le cadre professionnel et personnel.

La séance s’effectue en trois étapes. Le « soi clown », le lien et la maîtrise. Avec un nez rouge, le clown est libre de toute action pour faire rire sans être prisonnier des images et comportements et surtout sans avoir peur d’être ridicule. Sur scène, il doit gérer son trac, ses émotions pour prendre petit à petit les choses avec légèreté. Cette méthode permet un retour en enfance en développant au maximum son imagination. Libre à nous, par exemple d’imaginer qu’une chaise se transforme en voiture ou en balançoire. Bien qu’elle soit ludique, les apprentis-clowns doivent s’engager personnellement en affrontant leurs blocages, leurs défauts pour réussir à tout dédramatiser.

vendredi 11 juin 2010 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages