Le rhume des enfants en automne : comment limiter les dégâts ?

Passer de l’été à l’automne n’est pas toujours facile pour les enfants. Les fluctuations de la température automnale favorisent l’installation du rhume chez les petits. Comment limiter les dégâts chez l’enfant enrhumé ? Nos conseils.

Précautions à prendre pour éviter que l’enfant s’enrhume

L’automne et ses changements de température favorisent le rhume chez les enfants. Avec la rentrée des classes, une contamination de l’enfant à l’école n’est pas à proscrire. Le meilleur moyen de lui éviter de s’enrhumer est, dans un premier temps, de stimuler ses défenses naturelles pour pallier à une éventuelle contamination. Pour cela, privilégiez les vitamines (C notamment) et les oligo-éléments dans l’alimentation ou à l’aide des compléments alimentaires.

Et une fois que le rhume s’est installé ?

Dans ce cas, il faut à tout prix éviter l’infection et enrayer les désagréments, à commencer par le nez qui coule. L’aromathérapie est très efficace, mais il faut demander l’avis d’un thérapeute pour ne pas se tromper sur les doses et choisir les bonnes huiles essentielles. On peut réchauffer la cage thoracique en frictionnant la poitrine et le haut du dos de l’enfant avec des huiles essentielles. Attention, il ne faut jamais utiliser les huiles essentielles pures à même la peau. Diluez-les dans de l’huile végétale !

Aider l’organisme à contrer l’infection

Une infection due à un simple rhume peut fatiguer l’enfant. En plus du traitement médical, une alimentation équilibrée peut également aider l’organisme à faire face au rhume. Dans un premier temps, il conviendrait d’arrêter ou de limiter les laitages dans l’alimentation de l’enfant enrhumé. Il faut plutôt favoriser les légumes et les fruits frais : du jus de citron ou une cure de jus de légumes feront tout aussi bien l’affaire. Et bien entendu, la bonne soupe de légumes bien chaude de grand-mère ne sera pas du luxe !

La question du traitement du rhume par les antibiotiques est souvent posée. En fait, le rhume comme la grippe sont causés par des virus. L’utilisation d’antibiotiques pour traiter un rhume ne s’impose pas, à moins qu’il n’y ait des complications d’origine bactérienne qui pourraient éventuellement être favorisées par l’état du malade. Mais un avis médical est toujours requis.

jeudi 30 août 2012 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages