Comment faire un bon massage ?

La réalisation d’un bon massage nécessite la connaissance puis la bonne utilisation des techniques de massage. Si vous êtes amateur de massage, découvrez la bonne façon de jongler avec les techniques de massage au cours d’une séance.

Faire un bon massage : les approches douces

Un masseur amateur ou nouvellement diplômé peut douter de ses compétences dans la mesure où il manque d’expérience pratique. Ne vous laissez pas submerger par l’inquiétude. Restez calme et confiant. Généralement, un massage débute par des techniques de massage douces et se termine par des manœuvres manuelles relaxantes. Les manœuvres douces en début de séance servent à mettre le receveur à l’aise. En fin de séance, ces mêmes techniques préparent le corps et l’esprit du massé à un excellent retour serein aux tâches quotidiennes.

L’effleurage, également appelé pression superficielle, est la première manœuvre technique utilisée par le praticien lors d’une séance de massage. La technique permet de répandre facilement l’huile de massage sur tout le corps et stimule les terminaisons nerveuses de la peau. Lorsque le receveur se sent à l’aise, le masseur annonce l’arrivée des manœuvres plus toniques en enchaînant par le meulage. Cette technique consiste à appuyez assez fortement sur une zone du corps par la paume de la main en exécutant un mouvement de rotation dans un sens puis dans l’autre. A la fin de la séance, le praticien livre des manœuvre à enveloppement avant de terminer par de l’effleurage.

Réaliser un bon massage : les approches toniques

Les approches plus toniques entrent en jeu lorsque le corps du receveur est bien chauffé par les manœuvres douces. Le choix des manœuvres toniques à effectuer dépend entièrement du type de malaise à traiter chez le receveur. Dans le traitement des douleurs musculaires, le praticien peut par exemple effectuer des pressions profondes. Cette technique consiste à dénouer les tensions musculaires par un appui tonique sur un point précis du corps. Le praticien utilise le point fermé ou les doigts pour ce faire. Il peut aussi enchaîner par du pétrissage pour permettre l’évacuation rapide de la tension débloquée.

Dans le cas d’un massage anticellulite, le praticien utilise fréquemment le palper-rouler. Pratiqué sur les zones du corps telles que les fesses, le ventre, les bras ou les cuisses, le palper rouler permet la destruction des amas graisseux puis leur évacuation le long du système lymphatique. Dans la mesure où le receveur souffre d’un problème de circulation sanguine, le praticien utilise très souvent la percussion par les tranchants des mains. Le traitement des douleurs articulaires se fait grâce à des manœuvres ondulatoires ou encore des mouvements de stretching appliqués au massage.

mardi 16 mars 2010 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages