L’art de communiquer avec bébé

Dès sa naissance, bébé a la capacité de communiquer avec son
entourage, à commencer par ses parents. Nos conseils.

Apprendre à connaître ses habitudes

Pour un échange favorable avec un nourrisson, il faut réunir les trois
critères gagnants, soient le calme, la chaleur et le silence.
L’attention de bébé est captée par cet univers tout nouveau sur lequel
il a été propulsé. Il scrute et regarde. La moindre source lumineuse,
le moindre bruit peut le stimuler ou le contrarie, ou encore détourner sa
concentration. Il faut l’éloigner des sources bruyantes pour l’inciter
à entrer en communication avec nous.

La plupart du temps, un nouveau-né communique à travers ses pleurs. Il
s’agit d’un moyen pour lui de nous faire part de ses différents besoins, comme
la nécessité d’être changé, la faim ou l’envie d’être câliné. Pris à
tort pour des caprices, nous devrions plutôt reconsidérer ses cris et
les reconnaître, car ils diffèrent d’un besoin à l’autre. Lorsque
l’enfant réussit à se faire comprendre, il ne s’époumone plus. Il n’a
plus de raison de s’angoisser puisqu’il est compris et il obtient ce
qu’il demande. Parfois, répéter les mêmes paroles affectueuses
suffisent à l’apaiser.

Misez sur la douceur et le toucher

Bébé ne répond pas immédiatement à nos sollicitations. Et pour cause,
il évolue dans une temporalité décalée que la nôtre. La sienne est
beaucoup plus lente. Il a besoin d’appréhender cette nouvelle manière
d’interagir et d’échanger. Pour communiquer avec un bébé, il faut
attendre une bonne dizaine de minutes tout en usant des paroles, des
regards et des gestes pleins de douceur. Il faut donc lui accorder ce temps
minimum. D’autant plus que le bonheur qui s’ensuit est incomparable !

Le toucher est aussi un moyen efficace pour entrer en contact avec
bébé. Au-delà de la voix, il a également besoin de sentir ses parents,
son entourage et tisser un lien intime avec eux. Les caresses et le
toucher sont donc les bienvenus. Très vite, il sera capable de
reconnaître l’odeur et la main qui le touche et cela l’apaise.
Communiquer avec son nourrisson ne se limite donc pas à le regarder ou
à lui parler. Cela consiste aussi à le toucher avec tendresse et
amour. Et pour cela, tous les moyens sont bons, du simple contact cutané au
massage.

mardi 24 janvier 2012 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages