Composer son huile de massage

On achète son huile de massage en magasin. Mais, il est aussi possible de composer soi-même son huile de massage.

Composer son huile de massage : un vrai jeu d’enfant

Composer son huile de massage n’a rien de difficile en soi. De nombreuses boutiques et des sites internet réservés à l’aromathérapie proposent de nombreux « ingrédients » que vous pouvez vous procurer. Parfois, quelques fleurs fraiches cueillies dans un jardin suffisent pour composer une recette d’huile de massage. Attention, cela ne veut pourtant pas dire qu’il s’agit d’associer tout ce que vous voulez dans son huile. Si vous ignorez la force des éléments qui composent votre huile, le mélange obtenu peut provoquer des irritations sur la peau. Soyez donc bien prudent en vous informant au préalable. Pour composer son huile de massage, la première chose à faire est de choisir une huile vierge. Elle constituera la base de votre huile. Celle-ci peut être de l’huile d’argan, d’olive, de sésame ou de tournesol. Le parfum, les actions, la texture et la fluidité de l’huile sont les critères essentiels à prendre en compte lorsqu’on la choisit.

Huile de massage : choisir la bonne huile

Si vous souhaitez masser l’ensemble du corps, l’idéal est de privilégier des huiles « sèches » comme le colza ou le macadamia. Elles sont très fines et sont facilement absorbées par la peau. De plus, elles possèdent un arôme très discret et agréable. Bien entendu, il est possible de les parfumer en y versant quelques gouttes d’huile essentielle. Si celle-ci lui apporte une fragrance, l’huile essentielle renferme également des bienfaits thérapeutiques bien spécifiques. Souvent, quelques gouttes suffisent pour pouvoir profiter pleinement de ses bienfaits. Selon la nature de l’essence que vous avez choisie, elle peut avoir des vertus relaxantes, toniques ou aphrodisiaques. L’arbre à thé ou le tea tree est excellent pour soigner les infections cutanées tandis que l’huile de genévrier est conseillée pour les massages antidouleur. Celle de vanille quant à elle est reconnue pour ses vertus relaxantes et convient ainsi pour apaiser le stress ou la nervosité.

Composer son huile de massage : les précautions à prendre

La règle d’or afin de réussir son huile de massage est de bien respecter les dosages. Si vous utilisez uniquement de la végétale, il n’y a aucun risque. Cependant, si vous décidez d’y verser de l’huile essentielle, faites bien attention. Leur grande concentration en principes actifs leur confère une action relativement puissante. Pensez donc à bien les diluer avant. À titre indicatif, la proportion d’huile essentielle ne doit idéalement pas dépasser 5 % pour un massage global. Si nous sommes aussi tentés de verser plusieurs huiles essentielles dans un seul mélange, sachez tout de même qu’il est recommandé de ne pas utiliser plus de deux sortes d’huiles essentielles afin de pouvoir profiter pleinement de leurs bienfaits. Il existe également certaines précautions d’usage à respecter au moment de les choisir. Après s’être informé sur les quantités conseillées, vérifiez bien qu’il n’existe pas d’éventuelles menaces. En effet, certaines huiles essentielles ne conviennent pas aux femmes enceintes ou enfants en bas âge ; d’autres qualifiées comme « photosensibilisantes » ne doivent pas être appliquée sur la peau avant une exposition au soleil. C’est le cas de l’huile essentielle de bergamote, de citron, d’orange ou de mandarines. Bien entendu, n’oubliez pas d’effectuer un test de sensibilité au préalable.

vendredi 10 juin 2011 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages