Déformation des pieds chez l’enfant : prévention et correction

Les pieds d’un enfant peuvent subir certaines déformations à la naissance ou quand il apprend à marcher. Il faut donc prendre certaines précautions pour éviter ces déformations. Sinon, il est également possible de les corriger.

Comment éviter la déformation des pieds ?

De la naissance à l’âge de 3 ans, les pieds d’un enfant a un aspect dodu avec un coussinet plantaire volumineux. On a alors l’impression, à tort, que l’enfant a les pieds plats. Avec la marche, cette partie du pied se creuse progressivement. En règle générale, ces petites déformations du pied chez l’enfant se corrigent spontanément avant l’âge de 3 ans. Vers 10 mois, bébé fait ses premiers pas. Le mieux serait de laisser votre enfant se déplacer sans chaussure afin de permettre que son pied se muscle parfaitement. C’est également préférable pour ne pas nuire à son équilibre.

Quand il marche réellement, il lui faut des chaussures souples, à tige montante. Elles requièrent un contrefort pour la voûte plantaire. À 2 ou 3 ans, l’enfant est apte à porter des chaussures basses qui laissent bouger les chevilles. Ajoutez un espace d’une pointure pour son confort. Dans ce même souci et pour prévenir les mycoses, privilégiez les chaussures en cuir. Pour tonifier les muscles du pied, incitez l’enfant à faire ces exercices faciles et ludiques : marcher sur la pointe des pieds, pieds nus dans le sable ou faire de la bicyclette en pédalant avec l’avant des pieds.

Comment corriger les déformations des pieds chez l’enfant ?

Si une fois que l’enfant se met debout, toute la plante des pieds repose sur le sol, même au niveau de la voûte plantaire. Cela signifie qu’il a le pied plat. Cela peut provoquer une douleur ou être source de gêne pour l’enfant. Après l’âge de 3 ans, si les pieds ne sont pas creusés correctement au niveau de la voûte plantaire, il est indispensable de consulter un podologue afin d’envisager une correction des pieds. Le port de semelles orthopédiques, associé à une rééducation, peut résoudre le problème en 2 ou 3 ans.

Une mauvaise position dans l’utérus ou les premiers pas entraînent parfois des déviations du pied chez le nourrisson ou l’enfant. Minime, elle se corrige par une simple stimulation du bord externe du pied en remontant le pouce depuis le talon vers le petit orteil. Une kinésithérapie peut également aider à redresser le pied. Une déviation importante se corrige avec le port de plaquettes plantaires pour remettre le pied dans une position correcte. Dans de rares cas où la déformation entraîne des chutes ou gêne la marche, une intervention chirurgicale demeure la solution la plus efficace.

samedi 5 mars 2011 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages