La couverture chauffante et thalaterme

La couverture chauffante peut se définir comme étant un accessoire qui a pour dessein d’augmenter la température du corps de la personne qu’elle enveloppe.

La couverture chauffante peut se définir comme étant un accessoire qui a pour dessein d’augmenter la température du corps de la personne qu’elle enveloppe. Ce, dans le dessein d’obtenir la sudation et/ou la dilatation des pores : un effet qui optimise l’efficacité des produits appliqués sur le corps de la personne.

La couverture chauffante est ainsi utilisée à titre complémentaire à un soin préalablement effectué. C’est ainsi que l’on notera qu’elle peut servir de complément à un enveloppement d’algues (techniques consistant à enduire tout une partie du corps du curiste de produits à base d’algues) ou encore à un bain de boue.

Le thalaterme

C’est une technique consistant à faire usage d’un appareil spécialement conçu à ce dessein pour chauffer le corps d’une personne. Les appareils thalaterme ont ainsi pour vocation d’augmenter la température du corps. D’une manière générale, ce type d’appareils se présente sous deux formes : celle d’un caisson équipé d’un matelas chaud sur lequel le curiste s’allongera et d’un couvercle que l’on refermera sur l’intégralité de son corps (sauf la tête) ou celle d’une cabine dans laquelle le curiste s’installera à son aise. Dans ce dernier cadre, l’on signalera que le principe du thalaterme repose sur la diffusion de vapeur qui aura pour effet de diffuser de la chaleur à l’intérieur de la cabine.
Comme pour la couverture chauffante, le thalaterme est utilisé pour compléter un soin de base. L’on notera toutefois que leur différence réside dans le fait qu’un appareil thalaterme est d’une utilisation plus complexe.

Utilisation de la couverture chauffante et du thalaterme

Dans le cadre d’une thalassothérapie ou d’une balnéothérapie, après avoir été enduit de boues marines ou d’algues marines, le corps du curiste est enveloppée dans un film plastique, puis dans une couverture chauffante ou est « chauffée » dans un appareil thalaterme. Ce, dans le dessein de provoquer la sudation ou tout simplement la dilatation des pores : la chaleur a pour effet de générer l’un de ces deux phénomènes ou les deux. L’on notera que lesdits phénomènes ont pour vocation de faciliter la pénétration des produits tout en en optimisant l’efficacité.
Le temps durant lequel le curiste demeurera sous la couverture chauffante ou dans l’appareil thalaterme variera en fonction de l’objectif : dans le cadre d’une cure d’amincissement, par exemple, le curiste y demeurera jusqu’à ce qu’il transpire. La sudation accélère, en effet, le processus d’amaigrissement tout en augmentant l’efficacité des produits.

jeudi 23 octobre 2008 , par Fanny Sylvestre - administratrice

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages