Jardin zen : créez votre jardin japonais

Le plus célèbre jardin zen se situe au Japon. Ce jardin de pierre du temple Ryoanji à Kyoto a été conçu en 1499... Créez votre jardin zen chez vous, selon les modèles japonais.

Jardin zen et jardin japonais

Le jardin zen est connu pour sa beauté, mais spécialement pour la tranquillité et la sensation de relaxation, de bien-être ressentie durant sa visite. Originaire de Chine, il était réservé pour la méditation et l’usage des moines. Presque tous les monastères de cette époque sont équipés de ce type de jardin. Il évolue au fil des années et on attribue l’appellation actuelle de zen au Japon où des compositions particulières sont associées aux habituels décors de lanternes de pierre, de tablettes votives pour les divinités de la nature et des portiques. La vraie particularité du jardin zen est sa philosophie de conception, affirmant que l’homme ne domine pas la nature, mais il y participe harmonieusement.

Au Japon, le jardin zen dispose de quelques caractéristiques particulières. La première est le tapis de pierres. Il permet aux visiteurs de marcher sans se salir les pieds, mais il sert surtout à éterniser le moment de la visite et rend les promenades à travers le lieu beaucoup plus agréables. Les arbres sont choisis en fonction de leurs essences, mais aussi pour leurs fleurs et leurs fruits. Les bouleaux et les érables sont les plus utilisés, ainsi que les pruniers et les cerisiers. Le plus important, ce qui fait du lieu un espace zen, ce sont les parties du jardin. Elles sont conçues suivant un ordre précis de chemin conduisant à la sérénité. Les ponts sont construits comme barrage aux esprits malfaisants.

Jardin zen : les 5 types de jardins japonais

Un jardin zen peut être aménagé chez soi et, le plus apprécié est le jardin japonais. Il se décline en 5 versions. Seuls l’exposition, l’environnement et l’inspiration de chacun d’entre nous influent sur le choix. Le premier type est le jardin-cour intérieure ou tsubo-niwa. Aménagé sur les petites surfaces comme le balcon, l’arrière-cour, il nécessite généralement un espace de 3 m carrés sur 3. Des lanternes japonaises et des pierres sont associées à la décoration. Les plantes zen comme les bambous nains et les fougères sont parfaites. Ensuite, le jardin zen lui-même ou karesansui est implanté sur toutes les surfaces et nécessite 3 pierres : une haute positionnée à la verticale, une plus basse toujours à la verticale et une plate à l’horizontale. Il n’a pas besoin de plantes.

Le troisième type de jardin japonais est le jardin thé ou cha-niwa et il correspond à tout type de surface et donc fait pour tout le monde. Les lanternes japonaises et les pierres sont utilisées pour le décor. Les plantes telles les pivoines arbustives, les rhododendrons, les iris et buxux microphylia, des plantes à essences particulières sont plantées. Le jardin promenade ou kaiyushiki est le quatrième type. Il exige une plus grande surface par la présence de lacs, de ruisseaux, de ponts, de lanternes japonaises et de bassins. Le but du jardin est la vue d’ensemble de tout le décor via la porte-fenêtre principale. Le paysage emprunté ou shakkeu-zukuri est le cinquième type. L’idée de base est la création d’un paysage naturel ou montagneux. Ponts, pierres, lacs et lanternes sont implantés et le camellia japonica est la plante la plus utilisée.

jeudi 11 novembre 2010 , par Articles santé beauté, Rédactrice en chef

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages