La cuisine aux huiles essentielles

Les huiles essentielles ne sont pas uniquement recommandées dans le cadre de la médecine. Comme certaines peuvent être consommées, profitons de ces aromates pour parfaire nos préparations culinaires tout en prenant soin de notre corps.

Les huiles essentielles, remèdes et aromates

Il existe une multitude d’épices sur le marché. Mais saviez-vous que les huiles essentielles en font partie ? En effet, certaines d’entre elles, en plus de leur parfum agréable, offrent une saveur unique et sont tout à fait consommables. Cuisiner aux huiles essentielles, l’idée ne vous a peut-être jamais traversé l’esprit, pourtant, ces véritables aromates procurent deux bienfaits considérables : d’une part, ils parfument et rehaussent de nombreux plats, d’autre part, ils préviennent et guérissent certaines maladies. L’occasion nous est donnée de créer des recettes secrètes qui séduiront toutes les papilles.

La panoplie des huiles essentielles utilisées en cuisine est large. Quelles que soient nos préférences, cuisine exotique, plats de poisson, de légumes ou de viande, nous en trouverons au moins une qui conviendra à notre préparation. Mais avant toute utilisation, il est primordial de savoir qu’en dépit de leurs grandes vertus, certaines huiles essentielles sont déconseillées en cas de grossesse et d’allaitement ou encore chez les petits de moins de 6 ans. Ainsi, à part celles qui sont communément employées en cuisine, évitez celles dont la provenance et l’usage sont incertains. Autrement, les huiles essentielles connues pour servir d’aromate sont à consommer avec modération. Une goutte suffira pour un plat froid et 4 à 6 gouttes pour un plat chaud.

Quelles huiles essentielles pour quel plat ?

Pour vous donner une idée des nouvelles recettes que vous pourrez concocter, voici quelques indications sur les huiles essentielles les plus prisées en gastronomie. Pour relever le goût de vos entrées et plats de résistance, pensez à celles qui offrent un parfum herbacé, pimenté ou relevé. Parmi les plus habituelles : les huiles essentielles de poivre noir, de genièvre, de baie rose, de cumin, de curcuma, d’anis, puis d’ylang-ylang, de verveine exotique, de muscade et de coriandre.

Mais le choix est encore plus vaste lorsqu’on ajoute celles qui ont la vertu d’optimiser la digestion, pour ne citer que les huiles essentielles de sarriette, de sauge, de romarin, d’estragon, de basilic, d’aneth ou encore de citron. Grâce à elles, nous pouvons être sûrs d’apprécier nos repas sans nous soucier des troubles de la digestion tels que les flatulences. Bien sûr, on pourra également utiliser les huiles essentielles d’agrume, de cannelle et de girofle pour rehausser la saveur des desserts. Pour une touche aphrodisiaque, pensez à l’huile essentielle de gingembre, parfait pour parfumer les plats comme les desserts.

mercredi 22 décembre 2010 , par rédaction 2

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages