Cure de raisin une pratique bonne l’organisme

La cure de raisin constitue une pratique dont les résultats sont approuvés par le milieu médical, et en particulier par les naturopathes. Cette "monodiète" procure vitalité et bien être à l’ensemble du corps.

Les vertus de la cure de raisin

La pratique de la cure de raisin remonte à l’époque de l’antiquité, mais n’est reconnue par le milieu médical que vers le XIXè siècle. Riche en sucres rapides, en minéraux et en vitamines, le raisin n’entraine pourtant pas d’hyperglycémie. De plus, il accroît les réserves en fer de l’organisme. La cure demeure toutefois déconseillée aux individus souffrant de diabète ainsi qu’aux femmes enceintes. Cette pratique permet d’effectuer un nettoyage en profondeur de l’organisme, elle en élimine les toxines et diminue le taux de cholestérol dans le sang. Ses actions les plus notables se localisent dans les organes de l’appareil digestif. Elle est préconisée contre les troubles intestinaux et digestifs telles que la constipation, les diarrhées, les coliques, les gaz... Dans le cas d’états pathologiques d’arthritisme (goutte, rhumatisme,...), des cures prolongées et répétées s’avèrent nécessaires pour permettre d’observer des résultats concluants.

Les reins, le foie, la peau et les intestins sont assainis dans un processus naturel de drainage. Après une cure de raisin, plusieurs améliorations de leur état sont constatées par les curistes. Leur peau s’éclaircit, leurs sens (odorat, goût, vue et même ouïe) se montrent plus aiguisés. Ils dorment mieux et gèrent plus facilement le stress et la fatigue. En fait, c’est l’état général du corps qui s’améliore. Près de 90% des personnes ayant suivis cette cure déclarent ressentir une sensation de légèreté et de dynamisme autant physique que psychique. En dehors de ces vertus sur la santé et le bien être, cette cure provoque une perte de poids de l’ordre de 3kg par semaine. Ceci est dû à la faible concentration en protéines et en matières grasses du fuit.

Déroulement de la cure de raisin

Une cure de raisin dure entre 3 jours à 3 semaines, selon les aptitudes de chacun à suivre un tel programme. Elle consiste à ne consommer que du raisin toutes les deux heures, à raison de 2 à 3 kg par jour. Il est possible d’accompagner la cure de jus de pomme. Pour les plus courageux, un jeûne de deux jours avant la cure en améliorerait les effets. Autrement, un régime alimentaire se réduisant à la consommation de légumes et de fruits suffit à alléger les intestins. Les naturopathes conseillent de procéder à un lavement intestinal quotidien pendant la cure afin d’aider l’évacuation des toxines et la digestion du raisin. A noter également que ce processus de désintoxication intensif peut causer quelques désagréments comme de légers maux de tête, des sensations de nez bouché, les oreilles qui bourdonnent et les yeux laissant échappés des larmes. Cependant, ces effets ne durent pas longtemps.

En ce qui concerne le choix des raisins, les professionnels suggèrent d’alterner les types muscats et chasselas pour une mastication facile de la peau et des pépins. Ainsi, les raisins Alphonse–Lavallée et Iltalia sont à proscrire. Comme ils constituent l’aliment de base pendant la cure, il faudra veiller à choisir des raisins mûrs, sains et bio. Ne pas oublier de bien les laver avant de les consommer. Une fois la cure terminée, l’organisme devra reprendre progressivement son régime alimentaire normal. Cette période de reprise doit correpondre à peu près à la moitié de la durée de la cure. Elle comprendra dans un premier temps la consommation de fruits et de légumes, puis de produits faciles à digérer comme des céréales, du formage blanc, des yaourts ou du poisson. En dernier lieu, les viandes et les protéines reprendront leur place dans votre alimentation.

mardi 19 janvier 2010 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages