Décret contre l’ostéopathie

En réponse au dernier décret les concernant, les ostéopathes, étudiants en ostéopathie syndicats et sympathisants, ont multiplié les manifestations dans les grandes villes de France au cours de ces derniers mois. Il semblerait que l’avenir de cette profession non reconnue soit incertain. Mais en quoi consiste cette profession, et pourquoi l’état prend-il cette mesure ?

En 2002, la loi Kouchner reconnaît l’ostéopathie comme une profession à part entière. Le gouvernement a proposé des décrets s’opposant à la création d’une profession d’ostéopathe, ce qui est contraire à la loi de 2002 et ce, en désaccord avec le pouvoir législatif.

C’est donc par volonté de placer l’Etat face à ses responsabilités, que les professionnels, étudiants et patients se sont mobilisés en organisant une manifestation nationale le 6 décembre 2006.

En réponse au dernier décret les concernant, les ostéopathes, étudiants en ostéopathie syndicats et sympathisants, ont multiplié les manifestations dans les grandes villes de France au cours de ces derniers mois. Il semblerait que l’avenir de cette profession non reconnue soit incertain. Mais en quoi consiste cette profession, et pourquoi l’état prend-il cette mesure ?

L’ostéopathie est une méthode de traitement exclusivement manuelle où l’on utilise que ses mains, qui cherche à traiter l’ensemble du corps, à la fois le squelette osseu, les organes, les viscères, le crâne, on cherche à traiter la cause non pas les conséquences de la douleur. On ne traite pas les fractures, les cancers… On peut par exemple traiter chez les bébés, des problèmes d’otite, de conjonctivite, de troubles fonctionnels où il n’y a pas de cause, organiques pures.

Différence entre médecine et ostéopathie

La médecine traite avec des médicaments, l’ostéopathie traite exclusivement avec les mains. Mais c’est complémentaire.

Pourquoi un ostéopathe n’a pas le statut de médecin ?

Parce qu’en France le statut de médecin est réservé aux médecins, les études d’ostéopathie se font en 6 ans dans des écoles privées exclusivement. Dans les autres pays, ils n’ont pas de statut médical pur, mais ils ont une profession à part entière dans certains pays, une vraie reconnaissance d’une profession médicale d’ostéopathie.

Quelles seraient les conséquences du futur décret sur l’ostéopathie

Le risque serait d’être interdit de manipulation des cervicales, interdit de travail chez les bébés de moins de 6 mois sans prescription médicale. Il ne serait plus possible de traiter les femmes enceintes. Plus dramatique, les études qui se déroulent sur 6 ans, passeraient à 3 ans.

Pourquoi l’état prend de telles mesures ?

Il y a un lobby médical et paramédical et pharmaceutique derrière, qui fait que l’état cède. C’est plus une question politique plutôt qu’une question d’efficacité de l’ostéopathie.

Pourquoi y’a-t-il un conflit entre les médecins, les ostéopathe et les kinésithérapeutes ?

Il y a conflit sans y avoir conflit, les kinés travaillent sur prescription médicale et essaient de traiter les conséquences, l’ostéopathie traite la globalité du corps, traite plutôt la cause du problème, et avec les médecins, on ne fait pas du tout le même métier, c’est complémentaire. L’ostéopathie a besoin de la médecine, et la médecine a besoin de l’ostéopathie, c’est plus des questions de monopoles de titres médicaux. Les médecins sont aussi opposés au décret. Eux ils sont opposés parce que les décrets autorisent les ostéopathes à faire un diagnostique différent. C’est-à-dire qu’ils veulent se réserver, en France, l’usage du diagnostique médical qui est leur propriété, et donc le but, peut-être pas avoué, est de rendre l’ostéopathie paramédicale sous prescription, donc augmenter le trou de la sécu encore une fois… et en France, pour être ostéopathe, il y a 5000 heures de formation dont 2200 heures de pratique et les médecins, eux, ont un diplôme inter universitaire, ils ont 200 heures de formation. Il y a une nette différence au niveau pratique et compétence. Le gouvernement qui prône la sécurité du patient, à travers ces décrets, finalement va à contresens de la sécurité du patient en interdisant aux ostéopathes de manipuler.

video ostéopathie – manifestation du 22 décembre 2006 et interview d’un ostéopathe : Benoit Erieau

lundi 18 juin 2007 , par Fanny Sylvestre - administratrice

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages