La dépression : Définition et troubles

Dans les cas critiques, la personne se détachera de la vie quotidienne, aura des hallucinations et pensera même au suicide. De plus, la dépression peut se répercuter physiquement sur l’organisme à travers les maladies psychosomatiques et les perturbations corporelles importantes telles que les céphalées, les maux dorsaux et abdominaux, les palpitations, la perte de vigueur et d’énergie, la baisse de libido ainsi qu’une insomnie induisant le ralentissement des occupations journalières.

Dans la vie de tous les jours, il nous arrive d’éprouver divers sentiments selon les situations auxquelles nous sommes confrontés : de la joie, de la tristesse, de la colère, de l’angoisse,…Quand les évènements prennent de mauvaises tournures, nous ressentons la plupart du temps des sentiments négatifs : peur, inquiétude, panique, déprime,…Ils sont normaux dans les situations difficiles et ne constituent pas de sérieux troubles puisqu’ils restent passagers. Néanmoins, suivant notre prédisposition à réagir à ces évènements, nous pouvons être victimes de nos propres sentiments. C’est le cas des personnes qui souffrent de la dépression.

La dépression

La dépression est une maladie psychologique qui déséquilibre la mentalité et la moralité d’une personne. Elle peut atteindre tout le monde, sans exception, même les enfants et si elle n’est pas prise en charge immédiatement lorsqu’elle est détectée, elle risque de s’aggraver. Par conséquent, la dépression ne doit pas être prise à la légère car ses effets sont dévastateurs sur le système psychologique d’un individu atteint.

Comment reconnaître la dépression

Dans sa forme habituelle, la dépression se manifeste, de manière isolée ou associée, par : une dévalorisation de soi, un affaiblissement sentimental, une lassitude généralisée, un pouvoir de concentration et de décision affaibli, une sensation d’inefficacité et de faiblesse, un pessimisme, un déséquilibre de l’humeur (humeur dépressif), un esprit obsessionnel, un état de nervosité et d’agitation déraisonnable ainsi qu’une opinion défavorable de soi accentuée par une impression perpétuelle de culpabilité. Face à cette dernière, la personne déprimée peut éprouver une profonde angoisse. Le sujet dépressif se sentira de plus en plus perdu face aux difficultés rencontrées durant sa vie.

Stades critiques de la dépression

Dans les cas critiques, la personne se détachera de la vie quotidienne, aura des hallucinations et pensera même au suicide. De plus, la dépression peut se répercuter physiquement sur l’organisme à travers les maladies psychosomatiques et les perturbations corporelles importantes telles que les céphalées, les maux dorsaux et abdominaux, les palpitations, la perte de vigueur et d’énergie, la baisse de libido ainsi qu’une insomnie induisant le ralentissement des occupations journalières. En outre, une personne « déprimée » peut être victime d’un déséquilibre alimentaire provoqué soit par une perte de l’appétit, soit par une insatiabilité inhabituelle. Dans les deux cas, ce déséquilibre engendre souvent des maladies digestives.

Il est à remarquer que les symptômes de la dépression sont susceptibles de varier d’une personne à une autre car ceux-ci dépendent essentiellement des caractères psychologiques de chacun.

samedi 25 octobre 2008 , par Fanny Sylvestre - administratrice

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages