La dépression : Les différentes formes et leurs causes

Afin de faciliter le diagnostic de la dépression, les chercheurs ont essayé de répartir la dépression en plusieurs catégories. Actuellement, il existe plusieurs formes de dépressions :

L’épisode dépressif majeur :

Apparaît généralement chez l’enfant et l’adolescent. « Majeur » signifie que tous les symptômes définissant une dépression sont remplis. Le diagnostic est confirmé par la gravité et la persistance de ces symptômes. L’épisode dépressif majeur peut être léger, modéré ou sévère.

La mélancolie :

Forme plus complexe de dépression majeure dans laquelle les symptômes physiques s’imposent face aux symptômes psychiques. Elle est caractérisée par des sentiments extrêmes de tristesse et d’infériorité, pouvant emmener au suicide.

La dépression psychotique :

Forme de dépression majeure dans laquelle le patient perd le contact avec la réalité, avec une prédisposition aux idées délirantes et aux hallucinations. Elle peut être épisodique ou chronique.

La dépression hostile :

Type de dépression où le patient perd sa personnalité pour devenir agressif, soudainement violent, irritable et incontrôlable. Cette agressivité est généralement dirigée vers l’extérieur : l’entourage direct du patient.

La dépression masquée (ou hypocondriaque) :

Les symptômes habituels de dépression sont absents et laissent place à d’autres symptômes tels que la fatigue, l’indigestion, le manque d’énergie, des douleurs anormaux,…Bref, des manifestations somatiques.

La dépression anxieuse ou agitée :

Trouble dépressif majeur dans lequel le patient est extrêmement anxieux et agité (physiquement et psychiquement), frôlant même la crise de panique. Le sujet se plaint sans cesse et court un risque élevé de suicide.

La dépression saisonnière :

Trouble lié à l’insuffisance de soleil ou à la forte luminosité. Cette dépression majeure survient à la même période de chaque année (principalement en automne et en hiver) pour disparaître en dehors de celle-ci. Elle atteint surtout les adultes à majorité féminine. Les enfants et les adolescents sont rarement atteints. Les symptômes peuvent s’aggraver au point de conduire au suicide.

Toutefois, malgré ses formes et ses symptômes, une dépression peut être déclenchée par trois facteurs :

Les facteurs biologiques :

Insuffisance de sérotonine et de dopamine, bouleversements hormonaux, maladies (sida, hépatite, cancer,…), médicaments stéroïdiens (contraceptifs, somnifères,…),...Ils constituent des agents internes de la dépression.

Les facteurs génétiques :

Une aptitude héréditaire à la dépression qui, associée à d’autres facteurs extérieurs, conduit pratiquement vers un état dépressif.

Les facteurs environnementaux :

Deuil, divorce, chômage, problèmes financiers ou familiaux, échec aux examens,…Ce sont les agents externes de la dépression.

mardi 4 août 2009 , par Jennifer

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages