Le dépressomassage : un massage instrumental amincissant

L’excès de graisse constitue une source majeure d’inquiétudes et de souffrances pour les femmes puisque cela nuit grandement à leur beauté. Le dépressomassage se révèle comme une solution efficace et sans douleur pour ce genre de souci.

L’excès de graisse constitue une source majeure d’inquiétudes et de souffrances pour les femmes puisque cela nuit grandement à leur beauté. Le dépressomassage se révèle comme une solution efficace et sans douleur pour ce genre de souci.

Le dépressomassage ou dépressothérapie

Le dépressomassage (appelé aussi dépressothérapie) est une technique de modelage amincissant du corps. Les praticiens revendiquent l’appellation de massage pour cette technique puisque l’appareil utilisé reprend les mouvements propres au massage manuel. La technique est donc unanimement appelée massage instrumental. Cette technique est forte d’une expérience de plus de 25 ans en rhumatologie, en chirurgie réparatrice ou encore dans le traitement des traumatismes dus à des activités physiques intenses (relâchement musculaire).

En parlant d’instrument, le dépressomassage s’exécute avec un appareil muni de ventouses idéal pour le remodelage du corps et le palper-rouler. Actuellement, des appareils sophistiqués pouvant oindre des huiles essentielles sont déjà disponibles sur le marché et utilisés par certains praticiens. Cependant, la machine à elle seule ne peut pas faire les massages ; il faut des praticiens compétents pour la manipuler et, éventuellement, compléter leurs actions par des interventions manuelles.

La dépressothérapie : séance pratique

La dépressothérapie se fait en cabinet de praticien sur une table spéciale conçue pour la technique. Dans le cas d’un massage amincissant (principe fondamental de la dépressothérapie), le thérapeute s’attelle à réduire l’excès de graisse dans le corps et à permettre un bon fonctionnement organique. Le praticien utilise en premier lieu la ventouse pour drainer les graisses et les toxines du corps. S’ensuit un massage palper rouler (par la ventouse, puis par les mains) ajouté de petits tapotements locaux afin d’évacuer les amas graisseux indésirables. La séance se termine par une stimulation des muscles par des massages doux et relaxants.

Une séance de dépressothérapie dure entre 30 minutes et 1 heure. Cette technique est idéale pour le soin de la peau et pour la cellulite mais aussi comme traitement des jambes lourdes, des atteintes musculaires douloureuses, … La dépressothérapie permet également une meilleure circulation lymphatique et une bonne élimination des courbatures et torticolis après un effort physique. Les contre-indications sont minimes voir inexistantes. Le nombre des séances dépend de l’appréciation du praticien et de l’évolution de l’état du patient. Bref, la dépressothérapie constitue une bonne thérapie contre les graisses superflues ou encore les problèmes musculaires.

vendredi 6 mars 2009 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages