Donner son sang, une bonne résolution pour la nouvelle année

Le don de sang est avant tout un acte philanthropique, même s’il est maintenant possible de le monnayer. Dans les deux cas, le respect de quelques règles est vital.

Vendre son sang, une possibilité

La nouvelle est tombée : depuis le lundi 02 février 2015, il devient possible d’arrondir ses fins de mois en vendant son sang. Cette marchandisation est décriée par l’Etablissement français du sang (EFS) qui perd ainsi son exclusivité sur la vente du plasma thérapeutique produit par ses soins et sur la collecte de plaquettes, de plasma et de sang. L’EFS craint que, par la commercialisation d’un produit d’aussi grande valeur, les principes de sécurité et d’éthique soient bafoués. Les donneurs, afin de rester éligibles, seraient tentés de garder pour eux une information essentielle concernant leur état de santé.

L’EFS ou Etablissement français du sang

Si vous êtes désireux de donner votre sang sans en attendre une contrepartie autre que la satisfaction morale, l’un des 149 sites de prélèvement de l’EFS vous accueille. Le portail web de l’EFS est à votre disposition pour connaître le site le plus proche de votre domicile. Vous pourrez aussi vous renseigner sur le passage des équipes mobiles dans votre région. En effet, quelque 40.000 collectes mobiles annuelles sont organisées. Si vous êtes convaincu par la cause, vous pourrez donner votre sang jusqu’à six fois par an si vous êtes un homme, et quatre fois par an si vous êtes une femme. Chaque prélèvement doit être espacé de huit semaines au moins.

Pourquoi donner son sang ?

Donner son sang équivaut à sauver une vie. Un grand nombre de pathologies nécessite une transfusion sanguine afin que le patient puisse espérer une guérison. Ce don est une manière de venir en aide à son prochain, aux opérés et aux grands brûlés comme aux femmes enceintes en cas d’accouchement difficile.
L’évolution technologique est telle qu’il devient maintenant possible de ne transfuser au patient que le composant sanguin qui lui fait défaut. En effet, les plaquettes, les globules rouges et le plasma sont utilisables séparément.

Les conditions à remplir pour pouvoir donner son sang

Si vous avez entre 18 et 70 ans, vous pouvez donner votre sang. Toutefois, à partir de 60 ans, le don est soumis à l’approbation du médecin. Il est préférable de prendre une collation juste avant le prélèvement et d’être en bonne santé. Le poids minimal autorisé est de 50 kg. Les femmes enceintes, celles qui ont accouché six mois plus tôt, les personnes qui consomment de la drogue, prennent des antibiotiques ou ont subi une opération quatre mois auparavant ou moins ne sont pas éligibles.

mardi 10 février 2015 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages