Donner confiance en soi à son enfant en le valorisant

Votre enfant a maintenant entre deux et trois ans. Bien sur il voit ses grands frères ou ses grandes sœurs faire des choses qu’il aimerait bien faire aussi à son tour. Pas évident de gérer quand on est des parents donc. Il faut prendre les bonnes initiatives au bon moment. L’enfant veut alors tout faire tout seul et en réclame encore.

Comment faire pour que votre petit bout de choux se sente valorisé ?

Votre enfant a maintenant entre deux et trois ans. Bien sur il voit ses grands frères ou ses grandes sœurs faire des choses qu’il aimerait bien faire aussi à son tour. Pas évident de gérer quand on est des parents donc. Il faut prendre les bonnes initiatives au bon moment. L’enfant veut alors tout faire tout seul et en réclame encore.

C’est peu évident d’autant plus qu’il est tout le temps dans vos pattes, risquant de vous faire trébucher à tout moment. Vous ne pouvez guère entamer une activité à la maison sans qu’il soit derrière vous comme une sangsue. Peu évident donc. Surtout n’allez pas droit au conflit en prenant pour prétexte de lui interdire tout, cela ne ferait qu’envenimer les choses. En effet, plus vous lui interdirez quelque chose, plus il voudra le faire et là commencera un réel conflit avec les cris qui vont avec.

Donnez-lui un peu de votre confiance, et essayez de le faire participer au mieux dans ce que vous jugez le mieux pour lui ! Vous allez voir, vous pourrez vite fait trouver une solution car il y en a des tonnes. De plus, beaucoup vous diront que procéder en le faisant participer sera un bien, car en général, un enfant est lassé d’une activité au bout de 10 minutes top chrono !

Faire participer l’enfant à la cuisine

Vous pourrez par exemple le prendre avec vous pour le faire participer à faire un gâteau. Normalement, à coup sur il voudra bien sur casser les œufs ; laissez-le faire ou bien expliquez lui pourquoi il ne peut pas le faire car sinon bonjour les coquilles d’œuf. Par contre l’enfant peut parfaitement mélanger la pate. Commencez bien sur à remuer la pate pour qu’elle soit homogène et ensuite mettez le saladier sur une table à sa hauteur avec un tablier (il se sentira valorisé). Là, il aura l’impression que c’est lui le grand chef et non pas vous. Ensuite, bien sur, vous mettrez la pate dans le moule mais vous pourrez lui proposer de lécher le plat, car en général les enfants adorent cela. Ils s’en mettent partout mais bon, il faut vraiment le laisser faire. Au retour de son papa du travail par contre, n’oubliez pas de faire le récit de l’histoire car l’enfant va se sentir totalement revalorisé, existant.

Jouer avec les couleurs du linge

Ensuit, en pourquoi ne pas le faire participer dans le linge. Tout le monde sait que le tri des couleurs est quelque chose d’insupportable pour un bon nombre d’entre nous. Il faut bien le dire, la corvée du linge c’est vraiment une corvée. Par exemple, demandez à votre enfant de ne sortir que le linge blanc du tas de linge et de faire un tas devant la machine à laver. Bien sur une fois le tas fait, il faut impérativement vérifier afin de ne pas avoir de surprise, mais faites cela discrètement. Ensuite demandez-lui de mettre lui-même le linge dans la machine. Vous pourrez sélectionner le programme souhaité sur votre machine à laver et vous laisserez alors le petit bout de choux appuyer sur le bouton start (départ).

Une fois le linge sec, il pourra aussi vous aider à le ranger. C’est bien pour lui de prendre conscience de tout cela. Demandez-lui par exemple de trier toutes les chaussettes et de les mettre ensemble. Vous pourrez apprendre ainsi à lui faire faire des boules avec les chaussettes. Il faudra ensuite lui demander de transporter avec vous les petits tas de linge afin qu’il vous aide à les ranger. Mettez sinon tout le linge dans un panier à linge et demandez lui de le transporter jusqu’à la salle de bain, si c’est l’endroit ou vous rangez votre linge.

Mettre la table

Ensuite, une chose très importante dans la vie de tous les jours, il faut qu’il participe activement à la vie de la famille. Donc mettre la table en fait partie. Les assiettes c’est un peu tôt peut être, mais commencez par les couverts comme les cuillères par exemple. Vous, de votre côté, vous amènerez le reste afin qu’il ne se blesse pas avec fourchettes ou autres couteaux !

Ensuite voici la corvée du pain. Il déposera alors le pain sur la table facilement ! Il faut lui faire ressentir que le moment convivial du repas arrive. En plus il vous aura aidé toute la journée c’est franchement quelque chose d’essentiel pour l’enfant. Rassurez vous en grandissant il ne sera plus le pot de colle que vous connaissez actuellement. Il se lassera vite des responsabilités et espacera alors les tâches. Le rituel de rangement de son linge et de dressage de la table doit pourtant perdurer.

L’enfant se sent fier, valorisé

L’enfant a besoins de reconnaissance, donc à la fin de la journée il a besoins de comprendre que ce qu’il a fait la journée était vraiment d’une aide précieuse pour sa maman. Il est vraiment important qu’un enfant ressente que ce qu’il a fait est bien. Finalement il était toujours dans vos pates mais il a franchement bien travaillé non ?

Une activité qu’aiment les enfants à la maison

L’activité qu’ils aiment bien, c’est faire des petits sablés avec un emporte pièces. Ces petits gâteaux ont des formes souvent rigolotes et l’enfant les apprécie surtout que c’est lui qui choisira les formes de ses gâteaux.

Il ne faut pas non plus qu’il vous prenne tout votre temps car parfois la maman a des choses à faire sans son enfant qui sont importantes. Il faut laisser un peu de distance entre vous. Qu’il participe aux taches ménagères parait essentiel car plus tard il saura que c’est normal.

L’apprentissage de ceci est d’autant plus flagrant si l’enfant garçon voit son papa aider sa maman de façon régulière, qu’il s’agisse de la cuisine ou du rangement du linge, ou de faire les courses. La vie d’une maman à la maison est pleine de surprises il faut le savoir. Un peu d’aide le samedi par exemple peut avoir une grande importance. Cela permet à la maman de souffler efficacement, donc faites participer au maximum votre enfant mais surtout si il ne veut pas le faire ne le forcez pas.

mardi 25 mars 2008 , par Severine

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages