Se coucher tard : est-ce toujours une bonne idée ?

Avez-vous l’habitude de vous coucher tard ? Si une étude a conclu que les couche-tard sont souvent des personnes très intelligentes, il faut aussi savoir qu’il y a des impacts sur la santé.

Un risque de dépression

Les personnes qui restent éveillées tard la nuit sont plus exposées à un risque de dépression. Le fonctionnement des gènes qui contrôle les réactions face aux maladies ou au stress est altéré par le manque de sommeil. Les neurotransmetteurs qui permettent de réguler l’humeur fonctionnent mal et mettent ainsi le sujet dans un état dépressif et d’anxiété important.

Hypertension et crise cardiaque

Durant le sommeil, la pression sanguine retombe. Ne pas dormir suffisamment accroît le risque de faire monter la tension. Cette hypertension peut aussi être provoquée par une production plus importante d’adrénaline et de cortisone, résultant de la réduction du temps de sommeil. Cela entraîne le stress ainsi qu’une augmentation du rythme cardiaque. Le système cardiovasculaire est alors affecté et les risques de faire une crise cardiaque sont plus importants chez les couche-tard.

État de fatigue

Le manque de sommeil entraîne un état de fatigue important et amène le sujet à somnoler durant la journée. Il aura plus de difficulté à se concentrer.

Obésité

L’obésité est une conséquence indirecte. Les personnes qui dorment peu grignotent plus ou consomment des aliments très caloriques pour compenser le fait de rester éveillé.

Les personnes intelligentes dorment tard

Malgré toutes les conséquences néfastes sur la santé d’un sommeil tardif, une étude récente sortie dans Personality and Individual Differences tend à démontrer le contraire. Selon les résultats de l’observation de plus de 20 000 personnes, il semblerait que plus une personne est intelligente, plus elle se couche tard. Cela découlerait du fait que les personnes ayant une intelligence supérieure seraient des libres-penseurs. Leur cycle de sommeil diffère ainsi de celui des autres personnes. Que ce soit en semaine ou en week-end, un individu ayant un quotient intellectuel élevé va au lit au moins une demi-heure après une personne qui a une intelligence dite normale, et une heure après une autre qui a un niveau d’intelligence assez faible.

lundi 29 février 2016 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages