Les élixirs floraux de Bach

Au début du XXe siècle, le Dr Edward Bach effectue des recherches concernant le rôle des fleurs dans l’équilibre émotionnel d’une personne. Ses 38 élixirs floraux sont des subdivisions de 7 grandes classes.

La thérapie par les fleurs de Bach

Entre 1928 et 1936, le médecin anglais Edward Bach fit des recherches sur la possibilité de l’usage des fleurs dans le rétablissement de l’équilibre émotionnel. En effet, convaincu que l’état psychique peut être géré par les propriétés des fleurs, il mit au point 38 élixirs floraux ayant chacun une propriété particulière. Sa théorie se base notamment sur le fait que la santé physique peut s’acquérir grâce à un équilibre émotionnel. Pour fabriquer ses élixirs, deux méthodes ont été retenues : l’infusion des fleurs au soleil et la décoction. Si les causes du mal sont détaillées et précises, permettant au Dr Bach de définir exactement quel élixir utiliser, les 38 fleurs de Bach sont classifiées en 7 principaux groupes d’émotions négatives.

Les 7 classes des fleurs de Bach

En premier lieu, il y a la peur. Cinq fleurs sont destinées à la combattre et à la transformer en une influence positive. Ensuite, il y a l’hypersensibilité aux influences et aux idées des autres. Cela se traduit par exemple par des troubles cardiaques. Avec une thérapie à base d’essence de centaurée, le patient acquiert entre autres la sagesse et le sens de l’identité. La troisième classe concerne le côté négatif créé par la solitude. Il sera transformé en une approche d’autrui : le patient sera à l’écoute de l’autre et développera son altruisme. Il y a ensuite le doute que la thérapie transforme en ambition et en détermination. Le souci excessif du bien-être d’autrui est également un sentiment négatif, selon Bach. Pour y remédier, il conseille l’utilisation de la Verveine ou de l’Eau de Roche, des élixirs qui sont destinés à apprendre la modération. Le côté positif attendu de la domination est alors l’encouragement. La sixième classe est le désintérêt, tandis que la septième est l’abattement et le désespoir. Après une thérapie aux fleurs de Bach, le patient retrouve l’énergie et la motivation.

mardi 12 juin 2012 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages