Petit guide des encens

L’encens est, par définition, une résine aromatique tirée la plupart du temps de plante ou de poudre de bois. Ils sont souvent réputés pour leur agréable senteur. Voici une petite sélection des encens les plus célèbres.

L’encens tibétain et l’encens indien

La fabrication de l’encens tibétain suit exclusivement les règles traditionnelles, basées généralement sur des textes anciens. Ces recettes sont dirigées par les écoles de moines ou de médecins tel le Lobsang Dolma Khangkar. L’encens tibétain est destiné à plusieurs usages. Certains pour des cérémonies religieuses, d’autres à titre médical. Dans le second, ils auraient des vertus qui favoriseraient la relaxation et réguleraient la tension. Cet encens est fabriqué à partir de plantes comme le santal, les lotus bleus, l’aquilaria, ou l’aiguille de juniper, amalgamés à de la poudre de bois et de l’eau.

L’encens indien est certainement le plus célèbre. Découlant d’une tradition séculaire et utilisés par le milliard d’Indiens, ils sont appréciés pour leurs effets thérapeutiques et leur influence sur la santé. Il faudrait cependant consulter son médecin à titre de recommandations. La fabrication de ces encens repose sur la technique du « Dry masala bhattis ». Ils peuvent s’utiliser de manière classique ou encore par le biais de mélange avec des huiles essentielles, qui feront ressortir des effluves exceptionnels.

L’encens naturel et l’encens japonais

Les encens naturels sont de plusieurs types. Ils peuvent être faits de poudre de bois ou de résines aromatiques et bien d’autres encore. Ils dégagent particulièrement des parfums d’un caractère subtil qui ont pour vertu de favoriser la méditation ou d’ouvrir la voie vers le transcendantal. Leur présentation se fait sous la forme de blocs concassés de résine dure ou de poudre. Ils s’utilisent, idéalement, dans des pièces empreintes d’une atmosphère fait de sérénité. Ils sont réputés pour leur arôme exceptionnel et leurs propriétés antiseptiques.

Le pays du Soleil-Levant n’est pas en reste dans la production d’encens. Célèbre pour leur culture du zen, les Japonais agrémentent leurs demeures ou encore leurs cérémonies de senteurs d’encens. Ceux-ci sont composés de bois précieux tels les bois de jinkoh, bois de tabou qui est un arbre typiquement japonais et enfin du bois de santal. Ces mélanges exhalent un merveilleux parfum résultant de la confection manufacturière faite dans la région de Kobe.

mardi 3 mai 2011 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages