Comprendre les enfants distraits

Il est fréquent que les parents se plaignent du manque d’attention de leurs enfants quand on leur parle. Le phénomène dégénère quand ils n’arrivent plus à trouver le moyen de corriger cette distraction. Que faire face à une telle indiscipline ?

Les causes de la distraction chez l’enfant

Ce phénomène se manifeste quand une autre idée ou une autre pensée qu’il juge plus important l’absorbe par rapport aux propos de ses parents ou de son professeur. C’est la raison pour laquelle un enfant est plus réactif en classe quand des supports pédagogiques en couleur viennent appuyer le cours. Il est évident qu’un enfant est plus réceptif quand il s’agit de jeux ou de dialogue avec ses amis, contrairement aux problèmes arithmétiques qu’il juge trop vagues ou trop ennuyeux.

D’autre part, la période de croissance s’avère très difficile, surtout lors de la phase précédant la puberté. Durant cette phase, le corps de l’enfant subit certains troubles du fonctionnement. Il n’est pas rare que les enfants montrent une grande vulnérabilité à ce moment, ce qui les rend distraits. Mais dans certains cas, l’inattention est provoquée par le dysfonctionnement de certains organes des sens. C’est le cas des enfants qui n’arrivent pas à entendre correctement parce qu’ils sont tout simplement malentendants.

Que faire alors ?

Il est certain que la punition n’est pas efficace pour attirer l’attention d’un enfant. Au contraire, ceci pourrait engendrer un traumatisme voire même une peur injustifiée. Il faut toujours avoir à l’esprit que le mécanisme de l’attention exige la réception d’un élément physique représenté par l’idée, le message ou le savoir que vous voulez transférer à l’enfant. Si la réception réussit, l’enfant se concentrera sur le sujet. En conséquence, une attention exige une préparation à la réception. Or, si l’enfant juge le propos sans grande valeur, il n’y prêtera jamais attention.

La façon de parler, les gestes utilisés pour communiquer sont donc très importants. Il faut faire en sorte que l’enfant se sente impliqué par le propos, et qu’il trouve l’importance des choses dont vous lui parlez. Quand vous voyez que votre enfant est distrait, appelez-le doucement, plusieurs fois. Évitez de crier après lui. S’il ne réagit pas, touchez légèrement son épaule, sans jamais le brusquer, car l’inattention est un état second chez un enfant. Et pensez à l’emmener chez un médecin.

mercredi 29 juin 2011 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages