Toutes les bonnes raisons de se mettre à l’équitation

Idéale quand on veut prendre une bonne bouffée d’air frais, l’équitation est une autre façon de faire bouger son corps tout en profitant de la nature. Voici quelques bonnes raisons pour se mettre au galop dès que l’opportunité se présente.

Pratiquer un sport à la fois doux et complet

Oubliez les galopades agitées des Cow-boys dans les films western américains, car on n’a pas besoin de trop s’agiter quand on se met au galop ! En effet, l’équitation peut être considérée comme un sport doux. Cette activité a également tous les mérites d’un sport complet puisqu’il permet au galopeur de se détendre, mais également de dépenser physiquement à l’extérieur. De plus, l’équitation est accessible à tous, de 3 à 99 ans. Elle peut se pratiquer seul ou accompagné.

Partager une douce complicité avec le cheval

Le cheval fait partie des animaux les plus doux quand il est bien domestiqué. À l’exemple du poney, il obéit à son cavalier grâce à de légères pressions de l’assiette ou du mollet. Pour le faire avancer ou accélérer, pas besoin de mouvements brusques ou de cris rabattant les oreilles ; il suffit simplement de lui donner quelques coups avec les mollets. Il change de direction après indication sur les rennes. Le cheval n’est donc pas un animal difficile à comprendre, car il entretient vite une relation de respect et de confiance avec son cavalier, non pas par la parole, mais par les gestes. Ce qui veut dire que pratiquer l’équitation renvoie à expérimenter la douce complicité qui unit le cheval au cavalier.

Entretenir sa santé

La thérapie par le cheval permet de stimuler les articulations et les muscles dormants. Quand on se met au galop, le corps bouge en permanence et a tendance à suivre avec le bassin le rythme du cheval. Ce qui permet au cavalier de bénéficier au passage de bons abdominaux. Il faut cependant noter qu’il existe diverses thérapies par le cheval, notamment l’équithérapie et l’hippothérapie. Pour cette dernière, il est plutôt question de traitement physiothérapeutique. Quelque 100.000 personnes souffrant de handicaps physiques ou troubles mentaux pratiquent l’équitation de rééducation ou de loisir en France.

mercredi 10 avril 2013 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages