Formation en étiopathie

Proche de l’ostéopathie, l’étiopathie est basée sur la médecine traditionnelle du reboutement. Découvrez cette technique non conventionnelle, structurée par l’Institut Français d’Etiopathie.

Généralités sur l’étiopathie

Médecine non conventionnelle, l’étiopathie repose sur le principe des rebouteux. Rappelons que ces derniers sont des personnes suffisamment habiles pour pouvoir remettre les os, les articulations, les tendons ou les ligaments en place sans pour autant être médecin. Basée sur l’art traditionnel du reboutement, existant depuis des siècles, l’étiopathie est finalement théorisée et le terme est créé en 1963 par Christian Trédaniel.

Cette technique est exclusivement manuelle et aucun recours au médicament n’est nécessaire. Compte tenu du fait qu’elle soit non conventionnelle, de nombreuses controverses sont apparues quant à son efficacité. Son image s’est dégradée suite à l’apparition de nombreux charlatans. Pour y remédier, pour structurer et pour développer cette méthode ancestrale devenue une science moderne, l’Institut Français d’Etiopathie a été mise en place et forme des étiopathes confirmés, inscrits au Registre National des Etiopathes. Par ailleurs, l’étiopathie est pratiquée dans le monde entier et l’annuaire des étiopathes propose une liste mondiale.

Approfondir l’étiopathie

Malgré ses origines traditionnelles et grâce à son efficacité, l’étiopathie est désormais bien accueillie, et de plus en plus d’étudiants se tournent vers cette pratique. D’ailleurs, elle s’est élargie de sorte à pouvoir s’appliquer sur tout le corps humain et résout de nombreuses pathologies. Des facultés proposent une telle formation à Paris, à Toulouse, à Rennes et à Lyon, et cette expansion n’est pas prête de s’arrêter.

Pour postuler en première année, le bac est suffisant et aucune préformation n’est requise. Toutefois, un raisonnement scientifique est indispensable. Par ailleurs, après une sélection sur dossier, l’inscription définitive sera approuvée après entretien. Les études en étiopathie durent 6 ans, incluant une année pratique en tant qu’assistant dans un cabinet et 1250 heures de stage durant l’ensemble des études. Durant ces années d’études, non seulement l’anatomie et l’ensemble du système et fonctionnement du corps humain sont approfondis, mais aussi des techniques médicales. Entre autres, les cours porteront principalement sur l’anatomie et l’anatomie palpatoire, mais aussi la chimie, la biochimie, la radiologie, le système radiovasculaire, le système respiratoire, etc.

vendredi 16 mars 2012 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages