Étirements à faire après une séance de natation

Des séances d’étirement sont à prévoir après un entraînement de natation. Ce stretching remplit plusieurs missions, entre autres celle de détendre le corps après l’effort. Différents types d’exercices permettent d’atteindre cet objectif.

Pourquoi faut-il s’étirer après une séance de natation ?

D’emblée, il convient de préciser que pour le nageur, il est hautement recommandé de ne s’étirer qu’après l’entraînement. Avant ou en cours d’entrainement, les étirements ont des effets négatifs. L’objectif est d’entretenir la souplesse, indispensable pour effectuer des mouvements à la fois amples et fluides. Les étirements visent également à booster le flux sanguin, favorisant ainsi la récupération et la sensation de bien-être.

Quels mouvements effectuer ?

Les séances d’étirement ou stretching doivent durer au moins une dizaine de minutes. Les exercices cibleront d’abord la partie supérieure du corps avant de continuer vers les membres inférieurs. Pour travailler les avant-bras, il suffit de tendre les bras et de pousser au plus loin en ayant les doigts tendus vers la poitrine. Ensuite, il s’agit de placer une main sur l’autre coude et d’étirer vers l’épaule. Pour agir sur les biceps, l’aide d’une autre personne est indispensable pour pouvoir étirer vers les deux mains dans le dos, et vers le haut.

D’autres exercices visent également à étirer les muscles du dos. Ceux-ci commencent au niveau du cou, à étirer dans un mouvement latéral et d’avant en arrière. Il faut poursuivre en essayant de toucher la pointe des pieds avec ses mains, puis en s’étirant vers le haut, comme pour toucher le ciel.

Les membres inférieurs ne sont pas en reste. Les exercices réalisés permettent d’étirer les quadriceps (en tirant le genou vers l’arrière en position debout) et les muscles de la hanche (en tirant le genou, cette fois vers la poitrine et en position couchée sur le dos). D’autres mouvements permettent d’étendre les fessiers et les adducteurs.

Quelles précautions prendre ?

Les mouvements, quelle que soit la partie travaillée, sont à effectuer de manière fluide, sans à-coups pour ne pas contracter les muscles. Ces mouvements doivent également être réalisés en prenant de profondes respirations. L’étirement doit être source de bien-être. Aussi, à partir du moment où des douleurs apparaissent, il est préférable de réduire l’intensité de l’exercice.

Il existe une grande variété d’exercices qui permettent de diversifier les combinaisons. Il est cependant essentiel de toujours commencer par les membres supérieurs pour finir avec les membres inférieurs.

jeudi 21 août 2014 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages