Etre patient et rester zen

Si la patience est définie comme une qualité, de nombreuses personnes ne savent pas se comporter face à cette situation gérée exclusivement par le temps. Voici quelques conseils pour que votre patience ne se transforme pas en stress, quelles que soient les circonstances.

La patience de courte durée

La patience de courte durée englobe les courts moments d’attente, allant de quelques minutes à quelques heures. Ce sera le cas des rendez-vous ou vous arrivez en avance ou si la personne attendue arrive en retard. C’est également le cas des embouteillages dans lesquels vous ne pouvez rien faire à part l’attente de sa dissipation. Plusieurs circonstances peuvent être prises en exemple, mais généralement, durant ces instants où vous deviez attendre, vous avez l’impression de perdre du temps. Pour éviter que cela ne se transforme en stress et en mauvaise humeur inutile, comblez ces moments de vide par d’autres activités. Une solution est d’avoir constamment un livre, un magazine ou des livres de jeux cérébraux sur soi, à dévorer en attendant. Pour les mélomanes, n’oubliez pas d’emporter votre accessoire pour écouter de la musique ou la radio, et surtout, concentrez-vous sur cela pour que votre esprit ne se tourmente pas durant l’attente. Si les circonstances vous le permettent, découvrez l’environnement immédiat au cours d’une petite promenade ou pourquoi pas, faites du lèche-vitrine.

La patience de longue durée

La patience de longue durée consiste en l’obligation d’attendre plusieurs jours ou plusieurs mois. Cela concerne souvent le résultat d’un projet ou un rendez-vous important. Si vous ne pouvez vous défaire de l’objet de votre attente, revoyez les différents points qui le composent. Ce sera le cas, par exemple, d’une importante présentation professionnelle. Toutefois, ne vous soumettez pas à un stress supplémentaire en modifiant tout à la dernière minute, sachez vous organiser d’avance concernant la répartition de votre temps de préparation. Si vous attendez un résultat, faire des pronostics ne fera pas avancer le temps. Vous risquerez de vous angoisser en imaginant des scénarios qui ne vous conviendront pas, et le stress généré envahira le reste de vos activités. Ainsi, pour rester zen, évitez de compter les jours. Vous serez rongé par cet acte quotidien, quel que soit votre degré de patience. Cela n’est pas évident, alors pour y remédier, ayez des journées complètes qui ne vous donneront pas le temps d’y penser constamment.

mercredi 4 janvier 2012 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages